Actualité
06H52 - mercredi 26 janvier 2022

Je signe l’Appel à Anne Hidalgo : « Non, les musulmans de 2022 ne sont pas les juifs des années 30. »

 

Nous vivons une semaine lourde de commémorations ! Conférence de Wannsee le 20 janvier 1942 qui mit au point, à la demande d’Hitler, l’organisation administrative, technique et économique de « la solution finale de la question juive », 1942 et l’année de la Solution finale qui coûta la vie à 6 millions de juifs, le 27 janvier et la Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité…

Or l’histoire la plus tragique s’invite dans la campagne de l’élection présidentielle et pas seulement dans la bouche de celui ou de celle qu’on attendait. Ainsi, en décembre dernier, Anne Hidalgo a osé comparer le langage, certes délétère voire violent, du moment, à celui qu’ont subi les juifs dans les années 30 et qui a préparé le terrain à la Shoah dans les années 40.

Puisque la candidate à l’élection présidentielle ne s’est pas rétractée depuis, Opinion Internationale décide de s’adresser à la Maire de Paris et de lui demander des excuses ou, mieux, de revenir sur ses propos. Un Appel à signer et relayer abondamment…

Michel Taube

JE SIGNE L’APPEL 

Madame Anne Hidalgo,

Le 22 décembre dernier, dans un meeting à Perpignan, vous avez eu ces phrases passées trop inaperçues : « « Non, je ne laisserai pas désigner nos compatriotes musulmans comme les bouc-émissaires de la crise française. […] Ce langage des années 30 qui honnissait l’étranger, qui exaltait la haine des juifs, ils l’appliquent aujourd’hui à qui ? Aux musulmans, dans une vision séparatiste, essentialiste, communautariste. En diabolisant l’islam, ils ne font que se répéter. »

Se répéter ? Ces propos sont choquants, inadmissibles de la part d’une candidate à l’élection présidentielle et maire de la capitale de la République française.

Madame Anne Hidalgo, pourquoi de tels propos ? Vivons-nous, vous et nous, dans le même pays ?

Doit-on vous rappeler ce qu’était le « langage des années 30 » ? Avez-vous entendu récemment des « Sale musulman, sous-race de musulmans, on va tous vous exterminer » ? Avez-vous vu au cinéma des films qui dénoncent le cancer que représenteraient les musulmans en France ? Avez-vous lu le « Mein kampf » anti-musulmans d’un candidat français à l’élection présidentielle ? Au fait, où sont déjà les lois antimusulmanes, la haine d’État, les pogroms anti-musulmans ? Vous craignez vraiment qu’il se préparera dans les années qui viennent une solution finale pour déporter, gazer, exterminer des millions de musulmans en Europe comme le firent les nazis il y a quatre-vingt ans ? Tout ce langage, tous ces crimes, les juifs l’ont vécu dans les années 30.

Mais non Madame Anne Hidalgo, les musulmans de 2022 ne sont pas les juifs des années 30 !

Vous le savez très bien (car vous feignez de l’ignorer), ce ne sont pas les musulmans mais les islamistes qui sont visés par le climat ambiant ! A part quelques racistes que nous condamnons comme tous les racistes doivent l’être, les musulmans ne sont pas traités comme le furent les juifs dans les années 30 !

Au fond, vos propos reprenaient la même rengaine qu’une Assa Traoré à la une de Jeune Afrique début 2021 : « les Arabes et les Noirs vivent en danger en France ». C’est faux ! En colportant ces allégations, c’est vous, Madame Anne Hidalgo, qui nourrissez le communautarisme et le séparatisme qui menacent la société française. C’est vous qui prenez en otage nos concitoyens de confession, de culture ou de tradition musulmane. Bientôt Assa Traore fera-t-elle la première partie de vos meetings ?

Faire la guerre aux islamistes, c’est protéger les musulmans de France ! Et de nombreux musulmans de France l’ont compris.

Car oui, le climat ambiant est violent ! Et pour cause ! La Maire de Paris que vous êtes, Madame Anne Hidalgo, l’a un peu vite oublié et c’est d’autant plus choquant ! Ce climat, ce sont tant d’attentats terroristes et de victimes depuis quarante ans, notamment à Paris, ce sont trop de territoires perdus de la République, ce sont de plus en plus de femmes voilées, ce sont ces librairies coraniques salafistes ou frérristes en France et combien de jeunes qui ont cédé aux sirènes d’un Islam radical et qui considèrent que la Chariah est supérieure aux lois de la République.

Enfin, avec cette analogie dangereuse et historiquement fausse avec les années 30, vous relativisez la Shoah, vous participez au révisionnisme, voire au négationnisme de la mémoire.

Madame Anne Hidalgo, au nom de nos concitoyens fiers d’être Français et conscients de la chance et du privilège que nous avons de l’être, laïcs, musulmans ou de toutes origines, confessions et convictions, mais aussi en mémoire des 75000 juifs de France déportés et exterminés parmi les 6 millions de juifs assassinés en Europe dans les années 40 dans le prolongement de « ce langage des années 30 » que vous osez convoquez, au nom enfin de leurs descendants quand il y en a, nous vous demandons des excuses ou, mieux, de revenir sur vos propos !

Je signe l’Appel

* : champs obligatoires

Ont signé

LudovicHerpstu, champigny
GisèleSperisen, Corseaux
Jean ClaudeSobel, paris
PhilippeBenistant, SAINT PAUL DE VENCE
AlbertHayot, NICE
Jean-ClaudeBenhamour, Montpellier
Jean FrançoisVerdiere, Paris
ElieDarmon
AlexisMarchand, Paris
EmileCarrayrou
OlivierKalfon, Joinville le pont
MichelleBensoussan Nous
FrançoiseJeantet, Sarlat La Caneda
PatriceLandais, Paris
MarcMétoudi, Paris
BarbaraJablon Cohen, LES PAVILLONS SOUS BOIS
JeanLehmann
GeorgesCohen, Enghien les bains
MaryvonneGhys, Chaux de fonds
Jean LucSmadja, Gournay
ElianDjaoui, X, Chatenay malabry
JacquesRonat, Sainte Clotilde
PatrickDauguet, Villiers sur Marne
MaximeOuanounou
HenriBiezin
JeanSlama, Levallois Perret
VincentRosa, AIGUES-VIVES
DenisMrejen, Meudon
FranckRodi, Neuilly le Vendin
Jean-MichelKeller, ILLKIRCH GRAFFENSTADEN
HeleneNabitz, Miramas
CharlesRaduszynski, Levallois-Perret
MaxLevy
MaxSitbon, Paris
MichelleOberlin, CABASSE
RogerChouchana, Paris
YvanSebbah, Toulon
AlexandreKrivitzky, Auriebat
AimeeRebibo, TEL AVIV
HélèneAuvray, Aucun, Le Havre
BernardSokolski, Paris
FredericTeboul, brive
GilbertDahan
JacquesBufquin-Coutaud, GAP
MarcJablonski, PARIS
JacquesCohen, bayonne
RobertHirsch, La Gaude
MarianneFraenkel, La celle saint cloud
Jean ClaudeGuerin, TOULOUSE
Jean-BernardJoset, Nabeul
JacquelineSeror, Paris
LéopoldKarp, MONTEREAU
GilbertNeddam, Nogent sur Marne
MoiseZwickel, Marseille
ChristianVoviaux
JlLandier, Paris
FredericBitton, Brétigny-sur-Orge
MaryseWalter, Nimes
JacquesElkaïm, CIC EST, STRASBOURG
ToledanoHenri
HaimErman, Jerusalem
JeannineAssayas, Argeles Sur Mer
IsaacStene, Angers
RosaSahsan, PARIS
RaymondLellouche
AlainKoutchouk, paris
RobertElkaïm, GRENOBLE
GuyPoron, Ilz
RichardRybinski, Caen
Jean MarieGardon, Montpellier
PatrickClement, BOULOGNE BILLANCOURT
ErickEsposito, Rennes
AnnieLevy
LéonTouitou, OFRA
SylvieThomas, Vitry-sur-Seine
PatrickBarrieu-Jud, FLEURANCE
GuyGrynberg
RougierStephane, paris
ClaudeCohen, CARROS
DavidFerrara
DanielMimoun, Paris
Jean MarcBen Arros, VILLEURBANNE
ClaudeMathé Cohen, Berric
MichelAdda, NICE
AlfredZerbib
YvanSchmitt
HannaAyache, le plessis robinson
NicoleFranck, Montreuil
PatrickBloch, Neuilly-sur-Seine
Jean-LouisMusset
IsyMorgensztern, Paris
RolandLachkar
MaxBranlant, Nirolles
SamuelGoldstein
DanielIchai, Jérusalem
MichaëlAdjedj, Strasbourg
RolandSebag, Paris 19
JulieRodrigue, Paris
CélineAszmann, Vienne
HannaLaik, ashdod
Michel MaxBendenoun, Lavey-village
DominiqueChastan, Eclassan
DonaDrignon, Saint Denis d'Oléron
MichelGiraud, draguignan
YaelTeissier, Paris
MaxPariente
AlbertMarciano, Paris
MauriceAmouyal, Paris
PhilippeVanwetter, Éducation nationale, Nice
DidierSender, RAMAT BEIT SHEMESH
SoniaSchoonejans, Revue Ballet2000, Paris
ThierryAlzerah, pau
Edith ClaireJancovici
MichelleFitoussi, Paris
HenriSibony, PARIS
DanielCremniter, Ripn, Paris
AntoineLeandri, Chevilly Larue
JosephFrenkel, Saint Maur des Fossés
EvelyneDarmon
MoshéCohen Sabban, JForum.fr
SylvainCoat Rolland, Paris
Jean-PierreLendais, Villeneuve Sur Yonne
WindischClaude, BUSSY ST GEORGES
Jean-ClaudeFall, Avignon
DanielGall, Chatou
MeyerSuliman, Charenton-le-Pont
PhilippeCelton
FabienneBelaiche, Fontenay sous Bois
InèsVs
MartineClop Gruot
ChristopheDubois-Damien, PARIS
AnitaHausser
DanielSchaeffer, CAMLEZ
PatrickPilcer
EricBresson, Canal Cloud, Paris
JacquesChessel, lyon
Jean-FrançoisGuyot, PARIS
Jean-LucLaffineur
DanielEscarguel, Canet en Roussillon
ClaudeFain, Ville de Paris, Paris
DominiqueLegrand, Lege Cap-Ferrdt
RémiAufrere-Privel, Paris
AhmedTijani
GillesMaman, Fontenay Sous Bois
PascaleGuillaume, COURBEVOIe
EricBreget
ClaireMaury, Paris
PhilippeCoquelin, VILLEDIEU LES POELES
OscarSanchrez, MAZERES
FrançoiseDelannoy, RUEIL MALMAISON
TomWeingärtner, Bruxelles
CorinneJean-Marie, Chailles
IsabelleYáñez Mingot, Pontcarré
Jean-MarieRousseau, Fresnay-sur-Sarthe
StéphaneTeboul, 75008 - PARIS 08
François-XavierAudon, PARIS
ClaudeCellier
Jean ClaudeFrancois, Paris
Jean-ClaudeHeidmann, Poissy
RichardSalinier, LATTES
AlainMaury, paris
PierreVasen, NICE
YvanLevy, TOULOUSE
ÉricBrame, HECCOM et MEDIA, Paris
JacquesHuillier, paris
MichelCollinet, cachan
EricLesain, Trosly Loire
Jean-JacquesDelpierre, PROSPECTIS, Paris
SylvieHelou, LONS LE SAUNIER
MarcelCools, Liège
JocelyneArditti, Marseille
JeanTitiun, PARIS
LucileRambert, InitiaDROIT
LucMiguérès, Miguérès Moulin aarpi, Paris
BernardTeppe, Les Mathes
PhilippeLe Tourneur, ozoir la ferriere
ThomasDresler, AUBERVILLIERS
PatrickSautrot, Saint-Nazaire
CristelleDuffaut
SebastienGarnier, Paris
FabriceDuffaut, Lyon
JosephSimons, VILLIERS SUR ORGE
MariePerini Mirski, PARIS
FrédéricRobert, Ornans
CatherineKlein, Paris
PatrickGuilhembet, Tarbes
FrancoisVallet, Taradeau
MichelTaube, Opinion Internationale

Directeur de la publication

Retour sur Solidays 2022, une édition record !

Enfin le retour au monde d’avant la pandémie de Covid ? Après le succès de la Fête de la musique, de nombreux Festivals qui annoncent déjà faire le plein cet été, le…
Michel Taube