Le regard de Deborah
06H56 - vendredi 29 octobre 2021

Toquicimes ou une saison hivernale très attendue par les acteurs du tourisme

 

 

© Simon Garnier

Étoile des neiges…. Mon cœur amoureux… Vous rêvez de chanter ce grand classique des télésièges ? Les stations de ski aussi ont envie de vous entendre donner de la voix !

Pour une mise en bouche de ce qui nous attend cet hiver, le festival Toquicimes s’est déroulé à Megève fin octobre pour célébrer la Savoie et ses délices. Des meilleurs étoilés de la région aux plus fantastiques fondues (le gagnant du concours a été remporté par Le Vieux Megève) en passant par un programme très festif, cet hiver promet des montagnes de sensations.

Dans le cadre de ce festival sur les cimes de la station mégevanne, une centaine de chefs de tous horizons avaient répondu présents parmi lesquels Guillaume Gomez, l’ambassadeur de la gastronomie, le gagnant du Bocuse d’Or Davy Tissot qui a proposé un déjeuner de soutien à la Team France, le doublement étoilé Stéphane Buron, mais aussi le lyonnais Sébastien Bouillet, le désormais genevois Michel Roth, le médiatique Juan Arbelaez, etc.

Tous étaient venus célébrer une saison espérée de leurs vœux par les acteurs du tourisme, après un hiver 2020 catastrophique à bien des égards.

Malgré tout, certains avaient réussi à ouvrir l’hiver dernier, étant donné que près de 40 % de la clientèle s’intéresse ici davantage aux activités extra-alpines, chausser les skis n’étant pas une finalité en soi de la destination. Et en cela, Megève et les vallées environnantes, proposent un choix remarquable d’options : chiens de traineau, raquette, ski de fond, randonnées et quelques alléchantes offres gastronomiques.

À commencer par l’incroyable Anne-Sophie Pic qui a investi les cuisines du Four Seasons et concocte une carte absolument fabuleuse que nous avons pu tester en avant-première. En effet, elle n’ouvrira que le 16 décembre prochain son restaurant La Dame de Pic 1920. L’année 1920 est très symbolique pour Megève puisque c’est la date à laquelle la Baronne de Rotschild a découvert le hameau et l’a transformé en un lieu de villégiature prisé.

Totalement préservé, avec ses boutiques de luxe qui ornent la rue piétonne, le village qui compte aujourd’hui 3 000 âmes à l’année et un prix au mètre carré à rendre jalouse la Capitale, a tout de la destination savoyarde authentique-chic.

De même, le chef triplement étoilé et Meilleur Ouvrier de France, Emmanuel Renault, président du Festival était là pour encourager le développement culinaire de la station ainsi que la créativité à la condition d’utiliser des produits régionaux pour garder une identité savoyarde (voir notre interview exclusive d’Emmanuel Renaut). 

Par ailleurs, Toquicimes qui en était à sa 4ème édition avait choisi le thème de la fête pour marquer les retrouvailles des hôteliers-restaurateurs avec leur public. De nombreux lieux sont donc venus présenter leurs nouveautés, DJ, animations, et brigades de choc.

Alors, pour un hiver qui surfe entre les montagnes enneigées et les soirées qui durent jusqu’aux premières lueurs du jour, soyez dans les starting-blocks, Megève est prêt à vous accueillir !

Deborah Rudetzki

Directrice de la Rédaction