Actualité culturelle
06H08 - jeudi 30 septembre 2021

Fête de la Science, partout en France !

 

Pour son 30ème anniversaire, la Fête de la Sciences qui aura lieu du 1er au 11 octobre 2021 promet de proposer un joli programme avec des centaines d’événements gratuits dans toute la France sur le thème « Eurêka ! »

Des centaines de scientifiques vous font découvrir leur travail afin de vous présenter l’avenir de la recherche scientifique et l’avancée des découvertes, que ce soit dans le domaine de la biodiversité, des nanotechnologies, des mathématiques ou des sciences sociales. À travers des ateliers, des manipulations, des expos, des conférences ou des visites de laboratoires, explorez le patrimoine culturel et scientifique.

Pour commencer avec les grands classiques, le Palais de la Découverte ouvrira gratuitement ses portes les 2 et 3 octobre tandis qu’au Musée des Arts et Métiers ce sera les 9 et 10.

Profitez-en également pour pousser les portes du laboratoire historique de Marie Curie, devenu musée. Moins habituel, vous pourrez vous rendre à l’institut Cochin le samedi 9 octobre. Au programme : des expériences, des observations, des exposés ludiques, des stands, des visites et des rencontres. De même, à l’École Polytechnique, des stands et autres animations seront proposés pour sensibiliser les jeunes aux métiers scientifiques.

Mais tout ne se passe pas à Paris, loin de là ! En Bretagne, un passionnant débat aura lieu. Si dans les sociétés traditionnelles, à majorité rurale et agricole, les gens se définissaient en priorité par rapport à leur territoire, ils se définissent maintenant plutôt par rapport à leur profession. Quelles sont les conséquences pour ceux qui n’en ont pas ou qui pratiquent des métiers peu valorisés dans notre monde industriel ? Pourquoi ne pas admettre que nous avons chacun plusieurs identités qui se superposent ?

Au centre Jacques Tati d’Angers, un étonnant spectacle « Elle est mathématophile » amusera petits et grands. Prof de maths… Tout un programme, hein ? Mais cette Mathophile en a la conviction intime : les maths c’est utile. Ça peut même être facile. Mais surtout : elle aime ça ! Sa formule ? Vive les fausses pistes et le droit à l’erreur !… Car la victoire est au bout de l’épreuve !

Suivez Anne Rougée, autrice, comédienne et médiatrice scientifique dans cette aventure burlesque (les billets ici)

Le planétarium de Reims accueillera à nouveau le chapiteau des sciences pour s’émerveiller et échangera avec les chercheurs et les spécialistes.

La médecine régénérative aura une place de choix à Évry : comment fabriquer de la rétine, de la peau ou des cellules cardiaques grâce aux cellules souches ?

Au Piré-sur-Seiche, près de Rennes un atelier (le 6 octobre) permettra de tester des solutions zéro déchet faciles à réaliser chez soi : venez apprendre à fabriquer du savon, des tawashi (éponges japonaises fabriquées à partir de chaussettes) et des bee-wrap (solution alternative au film plastique).

Sur internet aussi, la science se fête à travers une visite virtuelle. Poussez les portes du bloc opératoire du Centre hospitalier de Bourg-en-Bresse et découvrez le nouveau robot chirurgical !

Et ce n’est qu’un tout petit échantillon de ce qui vous attend pendant les dix jours que durera l’événement… « Les maths c’est vraiment pas fait pour les filles », « Comprendre notre cerveau visuel », « mille milliard d’insectes et nous »,… un programme extrêmement riche vous attend.

En outre, la fête de la science se poursuivra du 5 au 15 novembre 2021 à l’international, en Corse et en Outre-mer : Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Mayotte, Guyane proposeront des animations pour tout âge.

Alors, bon trentième anniversaire à cette fête pas comme les autres, où l’on apprend autant que l’on s’amuse !

Deborah Rudetzki

Directrice de la Rédaction

TheFork dans un podcast gourmand et engagé !

« Chemin de table » est un nouveau podcast lancé par The Fork. Une écoute pertinente pour une consommation réfléchie, la valorisation du terroir et la transmission des savoirs.
Fanny David

Le gras c’est la vie !

En cette phase de carnaval, où les festivités reprennent après deux années tronquées, profitez du 1er mars pour célébrer avec gourmandise et générosité.
Deborah Rudetzki