Monde
07H13 - lundi 30 novembre 2020

Lu dans la presse : l’image de soi des politiques passe par leurs cheveux -Le Figaro

 

La chevelure des hommes, un talon d’Achille ? Symbole de leur puissance, comme l’illustre la légende biblique de Samson, elle est soumise aux caprices de la loterie génétique – la calvitie leur pend au nez comme une épée de Damoclès. Ce n’est pas tout, malheureusement : l’éclat de la toison qu’ils arborent pendant leur jeunesse ternit avec le temps. Les datant publiquement comme le carbone 14. Enfer et damnation !

Si l’on reconnaît aux femmes le droit – voire le devoir – de s’inquiéter de ces « frivolités », les hommes ne l’osent que discrètement. Par honte ? Au moins par pudeur.

Teindre ou ne pas teindre. Bousculer ce tabou, en abordant le sujet, un petit pas pour Le Figaro, un grand, peut-être, pour les hommes… : https://www.lefigaro.fr/industrie-mode/pourquoi-la-teinture-reste-t-elle-taboue-chez-les-hommes-20201126

 

Le Voyage de Cilka ou l’histoire d’une maudite bénédiction

_______________________________________________________________________________________ C’est à Auschwitz Birkenau, en devenant l’objet de l’Obersturmführer Schwarzhuber qui la distingue entre toutes, que Cecilia Klein dite Cilka, Juive slovaque de seize ans à peine, prend conscience de sa…
Catherine Fuhg

Châlits d’Auschwitz, lits de torture

Le lit évoque le repos, la détente et la paix. L’amour et l’intimité. On rêve de s’y réfugier à la fin d’une rude journée. D’y inviter celle, ou celui, objet de tous…
Catherine Fuhg