Monde
10H51 - vendredi 23 octobre 2020

Les bancs connectés, entre écologie et innovation ! Tribune de Ferréol Delmas et Sébastien Laye

 

L’écologie devient un sujet majeur de nos politiques publiques. Dans ce cadre, Ferréol Delmas, Directeur du think-tank « Ecologie responsable » et Sébastien Laye, entrepreneur dans l’immobilier et Président du mouvement Quatre Piliers, présentent une proposition phare du rapport « Droite, écologie et espaces urbains » du think tank :  le banc connecté écologique.

Le projet écologique, loin de rejeter le progrès, l’innovation, la science, au contraire, doit croire en l’Homme, en son génie, en ses facultés et entend l’accompagner afin d’apporter des solutions nouvelles face à ces enjeux maintenant bien définis, notamment celui d’une économie compétitive et dynamique. Ainsi, la transition écologique est une affaire très complexe qui ne saurait s’opposer à la croissance économique. Elle se caractérise par la création de nouveaux emplois, mais aussi par la transformation de certaines professions. Il convient donc d’adopter une politique volontariste, au plus près de nos concitoyens y compris en milieu urbain. C’est pourquoi, face aux enjeux de notre siècle, Écologie Responsable, laboratoire d’idées de la droite et du centre, appuyé sur des élus locaux et enracinés, à partir de nos territoires, en lien avec des formations politiques innovantes dans le domaine de l’écologie pragmatique comme Quatre Piliers, cherche à œuvrer, humblement, à travailler à un véritable projet de fond.

A partir de l’écoute des inquiétudes et des réactions de nos concitoyens, d’un diagnostic des élus et des leaders du domaine, nous souhaitons contribuer au débat, à la réflexion par l’apport de propositions dans ce domaine. D’un point de vue général, le défi est immense pour une Droite qui voudrait enfin intégrer des propositions concrètes dans ce domaine. Notre note d’étude « Droite, écologie et espaces urbains » dresse une liste d’innovations environnementales dont la première est le banc connecté écologique. Nous prendrons donc cet exemple comme modèle pour bâtir un programme environnemental innovant.

On le sait, il est urgent de revoir nos pratiques urbaines et de pouvoir évaluer le degré de pollution des villes afin de pouvoir le limiter, repérer les zones avec une forte densité de particules polluées et avertir la population, d’autant plus que d’ici à 2050, 80% de la population mondiale vivra dans des villes. Il s’agit, en outre, d’un enjeu de santé publique puisque sept millions de personnes meurent chaque année des conséquences de la pollution avec un coût en dépenses médicales estimé à 1,5 milliard d’euros en Europe.

Nous souhaitons, dans ce cadre, apporter une réflexion sur les pistes d’amélioration à ce problème avec la mise en place d’un mobilier urbain écologique, dont feraient partie ces bancs connectés. Sur la base des propositions de la start-up allemande Green City, nous pensons qu’il peut être judicieux pour les grandes villes et métropoles d’ériger des bancs avec un dossier dressé comme un mur végétal permettant de filtrer (avec un dossier de 16 mètres) autant de cO2 que 275 arbres et de réduire la pollution de l’air de 30% dans un rayon d’environ 50 mètres.

Enfin ce banc écologique intègre une technologie permettant notamment de renseigner en temps réel les données atmosphériques afin de permettre aux citadins de s’informer et d’adapter leurs pratiques.

Innovation et écologie doivent aller de pair, dans de nombreux domaines tels celui de l’urbanisme : le banc connecté fournit un excellent exemple de cette alliance objective.

 

Ferréol Delmas, Directeur du think-tank « Ecologie responsable »

Sébastien Laye, entrepreneur dans l’immobilier et Président du mouvement Quatre Piliers

Guy Savoy : entretien avec un homme en colère

C’est un homme en colère qui a reçu hier Opinion Internationale. Guy Savoy, « Monsieur » Guy Savoy devrait-on dire, est un des plus grands ambassadeurs de la cuisine français, de cet art d’être…
Michel Taube

Maradona, le foot et bien au-delà. L’édito de Michel Taube

« Vers l’infini et au-delà ». Tel est le titre du dernier mouvement de l’extraordinaire ballet cinématographique de Stantley Kubrick dans « 2001 : l’Odyssée de l’espace ». « Le football et au-delà ». Tel fut aussi la…
Michel Taube

Le geste de la semaine : lécher l’opercule du yaourt !

Dans son édition week-end, Opinion Internationale proposera chaque semaine un focus sur un geste quotidien, signifiant, créateur de valeur et de respect. Le 27 octobre 2020, Danone, leader mondial du yaourt, aurait…
Michel Taube

La France face à la grande dépression de Covid-19

Ils sont de plus en plus nombreux à tirer la sonnette d’alarme, et, à parler, déjà, de troisième vague. Des économistes et des essayistes, comme Nicolas Baverez, parlent eux de l’hyperdette, voire…