International
08H55 - vendredi 23 octobre 2020

Le commerce indépendant demande le report de la date des soldes d’hiver 2021 et pour les saisons à venir.

 

La Confédération des commerçants de France, présidée par Francis Palombi, accompagnée d’une dizaine de représentants du commerce indépendant, demande un report de la date des soldes de façon pérenne : soit le dernier mercredi du mois de janvier (27 janvier 2021 cette année) et le 3ème mercredi du mois de juillet.

En effet, le report de la date des soldes d’été a été un succès pour les détaillants indépendants, qui l’ont plébiscitée à hauteur de 88 % (sondage WSN auprès de 4700 acteurs du commerce). Cela a permis de sauver la saison pour de nombreux détaillants indépendants. La situation a certes été différente à Paris, qui représente environ 10 % de l’activité du territoire, mais cela relève davantage du contexte sanitaire actuel, de l’absence de touristes français et étrangers, de problèmes de mobilité, d’une baisse de la consommation générale etc.

Cette date du 27 janvier 2021 est une position unanime des représentants co-signataires. Elle interviendrait à un moment où de nombreux Français perçoivent leurs paies et où de nombreux détaillants doivent faire face à certaines échéances, notamment bancaires.

Les professionnels demandent à revenir à l’essentiel même des soldes, à savoir écouler les stocks des marchandises mises sur le marché pendant une saison passée.

D’autant plus après cette crise sanitaire sans précédent, il est vital pour les commerçants indépendants de vendre des produits de saison pendant un certain temps, sans être parasité par des opérations de réductions de prix, qui doivent être davantage encadrées et ne pas avoir lieu les 15 jours qui précèdent les soldes.

La redynamisation des centres-villes passe par des évènements commerciaux clés, et les commerçants indépendants attendent que le Gouvernement se prononce rapidement en faveur du report de la date des soldes, afin qu’ils puissent s’organiser au mieux pour cette fin d’année.

Les commerçants indépendants peuvent être forces de proposition. Ils demandent au Gouvernement de convoquer et de consulter les forces vives du commerce concerné afin d’explorer de nouvelles pistes, l’objectif étant que la période des soldes redevienne un évènement majeur du commerce physique. Cela pourrait être l’organisation ponctuelle d’actions commerciales locales, sous forme de braderies et autres opérations attractives pour nos centres-villes, en y associant les commerçants non sédentaires.

 

Signataires de cet Appel :

Christian BAULME, Président de Commerçants et Artisans de France (CAMF)

Sophie BRENOT, Vice-Présidente de la Fédération Nationale des Détaillants Maroquinerie Voyage (FNDMV)

Frédéric CHEKROUN, Vice-Président des Unions Economiques de Charente-Maritime.

Jean-Claude DELORME, Président de la Fédération française des associations de commerçants (FFAC)

Jean-Pierre GONET, Président de la Fédération des Détaillants en Chaussures de France (FDCF)

Hervé HUCHET, Directeur International Promas

Frédéric MAUS, Directeur général du Who’s next

Francis PALOMBI, Président de la Confédération des Commerçants de France (CDF)

Loïc ROUAULT, Agent général, Show Room

 

 

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale

Hommage à Desmond Tutu

Emmanuel de Reynal rend hommage à l'archevêque et au militant pour les Droits de l'Homme Sud-Africain, Desmond Tutu, décédé le 26 décembre 2021.
Emmanuel de Reynal

سيف الإسلام القذافي على وشك إعلان ترشحه، هل سيكون هو الأبرز للرئاسيات في ليبيا؟ افتتاحية ميشال تاوب

إذا تم عقد مؤتمر دولي آخر عن ليبيا اليوم في باريس، بعد « برلين » و « روما » والعديد من العواصم الأخرى، فمن الممكن أن لا يعقد هذا الحدث لاحقا في العاصمة الفرنسية بل في…
Michel Taube

Libye : la démocratie ou la guerre

Le Président Emmanuel Macron, accueille, ce 12 novembre, à Paris, une énième Conférence sur la Libye. Encore une conférence de la dernière chance ? Peut-être, car il ne pourrait demeurer qu'une alternative à son échec : la guerre.
Michel Scarbonchi