Esprit Sports
France /
10H58 - mardi 5 avril 2016

Paris, inauguration de la Canopée des Halles : le Parkour des nouveaux Yamakasi

mardi 5 avril 2016 - 10H58

Inaugurée ce mardi, la Canopée ne permet pas seulement de redécouvrir les halles de Paris sous un autre angle mais aussi, pour les plus agiles, de se déplacer autrement grâce au « Parkour ». Intégrée au Centr’Halles Park, cette discipline consiste à se déplacer d’un endroit à un autre le plus efficacement et le plus rapidement possible, la plupart du temps sur du mobilier urbain. Dans un communiqué, la mairie de Paris a ajouté « qu’elle permettra à tous les Parisiens de découvrir cette activité physique et de s’entraîner en toute sécurité ».

Le « Parkour », inauguré le 27 janvier 2016 - Crédit photo : Marc Verhille

Le « Parkour », inauguré le 27 janvier 2016 – Crédit photo : Marc Verhille

Complexe couvert inédit en France, le Centr’Halles Park est situé à une centaine de mètres de la Canopée. Un an de travaux a été nécessaire à la création de cette structure de 400 m², composée de trois espaces en enfilade. Ils ont été aménagés de façon à permettre aux traceurs, pratiquants de cette discipline, de faire de l’escalade et de réaliser dans des conditions optimales des sauts acrobatiques souvent spectaculaires.

Le premier espace, destiné aux débutants, est composé de modules amovibles. Le deuxième et le troisième, aux modules fixes, permettent respectivement la pratique de niveau intermédiaire et averti.

Ce projet innovant a été réalisé sur proposition du Conseil parisien de la jeunesse. Les cinq associations spécialisées, AddAcademy, Pink Parkour, Parkour Paris, French Free Run Family et Culture Parkour, qui ont participé à sa conception se partageront l’espace et en assureront l’animation.

« Le Parkour est une discipline fondamentalement urbaine et libre, qui se pratique au cœur de l’espace public. L’enjeu pour la ville, en créant ce lieu, est de permettre aux débutants de s’initier et de se former sans risques », a déclaré Jean-François Martins, adjoint à la maire en charge des Sports et du Tourisme. « Centr’Halles Park donnera aussi la possibilité aux traceurs de continuer à s’entraîner, en période hivernale ou de pluie », a ajouté l’élu, heureux que « Paris soit la première ville de France à faire une place à part entière à cette discipline et contribue ainsi à son essor ».