Esprit Sports
Monde /
10H01 - vendredi 1 avril 2016

Le Comité International Olympique plus ouvert aux femmes

vendredi 1 avril 2016 - 10H01

Dans un communiqué de presse du mercredi 30 mars, le CIO précise qu’au sein de ses commissions, le nombre de femmes a augmenté de 60% en moins de trois ans, et représente désormais plus d’un tiers des membres. Avec 33% de part féminine, la structure basée en Suisse atteint même un niveau historique, ce que n’a pas manqué de rappeler Thomas Bach il y a deux jours.

20160301_CM_CE

Conseil d’Administration du CIO, Lausanne, mars 2016 – Crédit photo : IOC/C.Moratal, Flickr CC

Ce changement, précise le CIO, « marque une autre étape dans la mise en œuvre du train des réformes prônées par l’agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l’avenir du Mouvement olympique approuvée en décembre 2014. » Pour son président, « la nouvelle composition des commissions reflète la philosophie que défend l’Agenda, à savoir renforcer l’unité dans la diversité et encourager un processus de prise de décisions plus fédérateur. »

On observe également un accroissement du nombre de membres originaires d’Afrique et d’Océanie ainsi que des différentes composantes du Mouvement olympique. Au total, 449 membres font partie des commissions du CIO en 2016  – contre 430 en 2015 – et 150 de ces membres sont des
femmes.
 
En février, le président Thomas Bach avait annoncé la composition de la commission de coordination des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin 2022, de la commission d’évaluation pour les Jeux de la XXXIIIe Olympiade et du groupe de travail tripartite sur les Jeux Olympiques
de la Jeunesse.

Les membres de la commission d’éthique du CIO avaient pour leur part été élus par la Session du CIO à Kuala Lumpur le 1er août 2015. La composition des commissions de coordination, d’évaluation, des athlètes et d’éthique demeure inchangée.

La révision de la portée et de la composition des commissions du CIO était l’une des 40 recommandations de l’Agenda olympique 2020, lequel a été approuvé lors de la 127e Session du CIO en décembre 2014 à Monaco.