Edito / Editorial
France /
18H36 - mercredi 6 janvier 2016

Une grande chaîne humaine pour que vive l’esprit du 11 janvier

mercredi 6 janvier 2016 - 18H36

IMG_1861Une grande chaîne humaine a fait le tour de la statue de la République à Paris hier soir pour faire vivre l’esprit du 11 janvier 2015. Nous étions assez nombreux, grâce aussi au renfort des passants, pour entourer toute la base de la statue. Que vive l’esprit du 11 janvier…

 

 

 

 

 

 

Formons une Chaîne humaine lundi 11 janvier à 19h30 précises

autour de la statue de la place de la République à Paris

place de la République

L’édito de Michel Taube

Les 10 et 11 janvier 2015, plus de 4 millions de Français et de citoyens dans le monde se sont rassemblés pour condamner les attentats commis à Paris les jours précédents. Les 10 et 11 janvier, plus de 4 millions de personnes ont fraternisé au-delà de leurs opinions et de leurs différences. Du plus petit village aux grandes métropoles, malgré l’inquiétude et la colère, il régna pendant ces deux jours un esprit de fraternité, de dignité et de respect. Nous fûmes des millions à dire notre volonté d’être et de rester libres, égaux et fraternels.

L’esprit du 11 janvier a été souvent mis à mal au cours de cette terrible année 2015. Mis à mal par les attentats (et tentatives déjouées) qui se sont succédés. À cet égard, le 13 novembre a sonné comme un véritable coup de tonnerre, pour les Parisiens, pour les Français, pour les démocrates partout dans le monde.

Mais cet esprit du 11 janvier a aussi été contesté par des oiseaux de mauvais augure, des intellectuels qui cherchent plus manifestement à attiser les passions qu’à créer les conditions de l’union et de la concorde civile. Les Todd et autres intellectuels de salon qui haïssent les élites autant que les peuples n’ont pas vu que l’immense majorité des gens demandent paix, travail et liberté. C’est cela aussi qu’exprima la fraternisation des 4 millions de citoyens le 11 janvier 2015. Trop rares ont été les leaders d’opinion à s’en faire le relai. Dans cette veine républicaine, citons Pascal Galinier, ancien médiateur du Monde, qui a restitué la pensée des lecteurs du quotidien du soir, échantillon des manifestants du 11 janvier, dans son

Directeur de la publication

Le vote utile

Appel au vote utile : un livre pour les indécis, les abstentionnistes et les perplexes… L’édito de Michel Taube
Michel Taube