Monde / World
Catalogne /
11H02 - mercredi 16 décembre 2015

La Catalogne s’engage pour le climat ! Entretien avec Santi Vila

mercredi 16 décembre 2015 - 11H02

FullSizeRender

Les stratégies régionales sont au coeur de la protection environnementale à l’heure d’une esquisse de gouvernance mondiale de la lutte contre le réchauffement climatique. Entretien avec Santi Vila, ministre catalan de la Politique du territoire et de la durabilité, au lendemain de l’Accord de Paris et de la COP21.

 

Que pensez-vous de l’Accord de Paris ?

Bien que nous ne puissions pas être triomphalistes, je pense que l’accord est raisonnablement satisfaisant. Il y a une volonté réelle de réduction des émissions avec des engagements nationaux qui entreront en vigueur en 2020, et une obligation pour les pays développés de mobiliser plus de 100 milliards de dollars par an à partir de 2020 pour financer des mécanismes d’atténuation et d’adaptation.

Par contre, même si les instruments de contrôle sont juridiquement obligatoires, ce n’est pas le cas des engagements pour la réduction des émissions et il n’y aura pas de mécanisme de sanctions. Nous devrons faire confiance dans la volonté des États d’utiliser des instruments comme le marché d’échange d’émissions pour atteindre ces objectifs. Dans ce contexte, c’est une bonne nouvelle d’avoir obtenu une reconnaissance du rôle stratégique des régions, ou « sous-nations » dans la nomenclature des Nations Unies, dans l’implémentation de politiques climatiques.   

 

 

Quelles ont été les initiatives significatives de la Catalogne dans le cadre de la COP21 ? 

La Catalogne est l’une des régions les plus actives dans la lutte contre les changements climatiques et nous sommes convaincus que nous n’obtiendrons pas de résultat global sans des stratégies régionales et locales. La Catalogne intervient dans les principaux forums sur le changement climatique au niveau international et participe activement aux réseaux qui réunissent États et régions. La Catalogne siège également au Steering Commitee du Climate Group et a assumé la coprésidence nord d’ nrg4SD en 2013. C’est pour cela que le Gouvernement de la Catalogne a joué un rôle très actif dans la COP21, avec la participation du président Artur Mas dans l’Assemblée Générale de l’Alliance des États et Régions.

Par rapport à mon mandat, j’ai eu l’opportunité de présenter, conjointement avec l’État de Rio de Janeiro et des autres Etats comme la Californie, l’initiative de RegionsAdapt, un nouvel instrument de coopération en matière d’adaptation. Nous avons aussi expliqué à Paris, conjointement avec le Québec, notre engagement de réduction d’émissions d’ici 2020 et 2030. En bref,  en 2020, on doit atteindre une réduction de 25 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2005, et de 40 % en 2030. En même temps, nous devrons augmenter de 27 % l’utilisation des énergies renouvelables en 2030.

 

 

Quelle est la marge de manœuvre d’une région comme la Catalogne dans la lutte contre le réchauffement climatique ? Les questions environnementales jouent-elles un rôle important dans l’administration de la région ?

La Catalogne est un pays qui s’est toujours distingué par ses politiques environnementales et durables. Même si c’est vrai qu’à la fin, c’est une compétence des États de réduire les émissions, ce n’est pas par hasard que la Catalogne a été la première communauté autonome d’Espagne à avoir instauré un ministère de l’Environnement, dès 1991. Sur la période 2005–2013, la Catalogne a réduit ses émissions de CO2 de près de 30 %, et le niveau actuel des émissions est pratiquement identique à celui de 1992 et frôle les chiffres de l’année de référence : 1990.

La Catalogne a développé sa propre stratégie pour être moins vulnérable face aux impacts du changement climatique, par le biais d’outils tels que la Stratégie catalane d’adaptation au changement climatique horizon 2013–2020, le Plan cadre d’atténuation du changement climatique 2008–2012 ou encore le Plan de l’énergie et du changement climatique 2020, adopté par notre gouvernement et qui, pour la première fois, a mis en place des actions visant à s’opposer aux émissions de gaz à effet de serre du cycle énergétique et à respecter les objectifs d’émission à l’horizon 2020.

 Le Gouvernement de la Catalogne vient de rendre public le bilan des émissions de gaz à effet de serre pour la période 2008–2012, dans lequel il constate que les objectifs de réduction fixés par le Plan cadre d’atténuation du changement climatique qui concerne cette période ont été atteints et respectent également la limitation des émissions à 15 % fixée par le Protocole de Kyoto.

Finalement, un projet de loi sur le changement climatique a été rédigé. Cette nouvelle loi permettra une meilleure application de la réglementation européenne en matière de changement climatique et établira les mécanismes réglementaires pour que la Catalogne réduise ses émissions de gaz à effet de serre pour la partie proportionnelle correspondant aux engagements européens.