Amériques Latines
10H53 - mardi 7 juillet 2015

Une Semaine en Amérique latine (du 28 juin au 5 juillet)

mardi 7 juillet 2015 - 10H53

 

Amérique latine : le sommet de l’Alliance Pacifique consacré aux PME

http://www.tahiti-infos.com/Amerique-Le-sommet-de-l-Alliance-Pacifique-consacre-aux-PME_a131396.html

Capture d’écran 2015-07-02 à 17.09.04

Vendredi 3 juillet, le 10ème sommet de l’Alliance du Pacifique, regroupant Chili, Colombie, Pérou et Mexique s’est conclu sur l’accord d’un plan de création d’un fonds de capitalisation pour les petites et moyennes entreprises.

Le fonds devrait être créé d’ici 2017 et sa fondation figure dans une déclaration commune présentée lors de la cérémonie de clôture par les présidents Michelle Bachelet (Chili), Ollanta Humala (Pérou), Enrique Peña Nieto (Mexique), et la ministre des Affaires étrangères de Colombie, Maria Angela Holguin. 

Par ailleurs, l’Alliance a décidé de s’ouvrir davantage sur le monde en ajoutant dix autres pays observateurs parmi lesquels l’Indonésie, la Thaïlande, la Grèce, l’Australie et la Pologne, qui viennent rejoindre 32 autres dont la Chine, les Etats-Unis et la France. 

L’Alliance du Pacifique représente actuellement 38% du PIB de l’Amérique latine. Si l’on considère leur production totale, les quatre nations constitueraient la huitième économie du monde. 

 

Cuba et les Etats-Unis ré-ouvriront leur ambassade le 20 juillet 

http://mexico.cnn.com/mundo/2015/07/01/eu-y-cuba-restablecen-relaciones-diplomaticas-despues-de-54-anos

usa_cuba2

Mercredi 1er juillet, Barack Obama a annoncé la réouverture des ambassades américaines et cubaines le 20 juillet prochain, dans les deux pays. C’est un événement historique pour les deux pays qui se rapprochent, après 54 ans de rupture et d’embargo américain sur l’île, qui pour l’instant n’est toujours pas levé. 

« Personne n’aurait imaginé qu’un demi-siècle passerait avant d’ouvrir les ambassades de deux pays séparés par 144 kilomètres, où il existe des liens familiaux et amicaux forts entre les deux peuples, mais où les relations inter-gouvernementales étaient mauvaises », a assuré Obama en rappelant que les missions diplomatiques des deux pays sont restées bloquées depuis le 3 janvier 1961, sur ordre du président de l’époque Dwight Eisenhower. 

 

Cuba : premier pays à éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant

http://www.cnnmexico.com/salud/2015/06/30/cuba-el-primer-pais-en-eliminar-la-transmision-del-vih-de-madre-a-hijo

Cuba-elimine-la-transmission-du-VIH-de-la-mere-l-enfant

Le 1er juillet, Cuba est devenu le premier pays du monde à être reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme ayant éliminé la transmission du VIH et de la syphilis de la mère à l’enfant. 

« L’élimination de la transmission d’un virus est une des réussites majeures possibles en matière de santé publique » a déclaré Margaret Chan, directrice générale de l’OMS. « C’est donc une victoire importante dans notre longue lutte contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles et un pas important vers une génération sans sida », a-t-elle ajouté. 

 

Le Brésil va accueillir le premier sanctuaire d’éléphants dAmérique latine

http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/20150629.OBS1698/le-bresil-va-accueillir-un-sanctuaire-pour-elephants.html?xtor=RSS-25

African elephants in front of Kilimanjaro

Le Brésil va accueillir, d’ici six mois, la première réserve d’éléphants en Amérique latine. Elle sera située dans l’État du Matto Grosso, à l’ouest du pays, à proximité de plantations de soja, d’élevage de bovins et d’un parc national. 

C’est l’ONG Santuario de Elefantes Brasil (SEB) qui est à l’initiative de ce projet. L’organisation a fait l’acquisition d’une propriété de 1.100 hectares en pleine forêt Atlantique à une cinquantaine de kilomètres du parc Chapada dos Guimaraes. À son ouverture, le sanctuaire pourra accueillir 4 à 6 animaux. 

 

Le Brésil a été espionné par la NSA 

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/07/04/au-bresil-la-nsa-a-espionne-dilma-rousseff-et-ses-ministres_4670677_4408996.html

NSA_GCHQ_Gemalto

Après les récentes révélations d’écoutes faites par la NSA à l’égard de Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande, entre 2006 et 2012, Wikileaks révèle que le Brésil a aussi été mis sur écoute. 

Des documents publiés conjointement samedi 4 juillet sur le site de Wikileaks et le quotidien brésilien O Globo prouvent que les Etats-Unis ont espionné la présidente brésilienne Dilma Rousseff, mais également plusieurs de ses ministres et ambassadeurs, et jusqu’à son avion présidentiel. 

La présidente du Brésil est loin d’être la seule à avoir été mise sur écoute puisque les ministres de l’économie, des affaires étrangères, le président de la Banque centrale, le chef de cabinet de la présidente, ainsi que les ambassadeurs en Allemagne, en France, aux Etats-Unis et à Genève ont tous été surveillés par l’Agence de sécurité nationale (NSA) américaine au cours du premier mandat de Mme Rousseff (2010-2014), selon ces documents.

 

Nicaragua : à la traîne en matière de brevets 

http://www.confidencial.com.ni/articulo/22155/nicaragua-a-la-zaga-en-registro-de-patentes?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Les données de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle montrent que le Nicaragua n’apparaît même pas dans le classement des pays qui comptent des brevets. 

Ambrosia Lezama, ancienne directrice du Registre de Propriété Intellectuelle du Ministère de la promotion de l’industrie et du commerce (MIFIC), a appelé à améliorer le système éducatif nicaraguayen, pendant son intervention dans une émission télévisée, diffusée récemment sur Canal 12. 

 

LArgentine pourra de nouveau exporter de la viande aux Etats-Unis après 14 ans dinterdiction

http://www.elmercurio.com.ec/485317-argentina-podra-volver-a-exportar-carne-a-estados-unidos-tras-14-anos/#.VZVObs4fXow

Capture d’écran 2015-06-26 à 16.51.39

Le gouvernement argentin a annoncé, le 30 juin dernier, que les Etats-Unis permettent à nouveau l’importation de viande en provenance d’Argentine, interdite depuis 2001 à cause de la présence de virus de fièvre aphteuse. 

Le ministre de l’agriculture, Carlos Casamiquela, le ministre de l’économie, Axel Kicillof et le chancelier argentin, Héctor Timerman, ont annoncé lors d’une conférence de presse la récupération de ce marché important pour l’Argentine, qui peut représenter une valeur d’environ 280 millions de dollars annuels, puisqu’il est ouvert sur toute l’Amérique du nord, selon les estimations de l’exécutif. 

Les Etats-Unis avaient interdit l’importation de viande argentine en 2001 car le gouvernement de Fernando de la Rúa avait caché la présence de virus de fièvre aphteuse chez les animaux. 

 

Equateur : vives manifestations contre Rafael Correa 

http://www.lemonde.fr/international/article/2015/07/03/en-equateur-la-rue-en-ebullition-contre-l-arrogance-du-president-correa_4669135_3210.html

Rafael Correa

Rafael Correa

Jeudi 2 juillet, plusieurs milliers de manifestants sont descendus dans la rue à Quito pour marquer leur opposition à la politique du président Rafael Correa, alors que le pape François était attendu dimanche 5 juillet dans la ville et le 6 à Guayaquil.

Les manifestants ont scandé : « Dehors Correa, dehors ! » alors que ce dernier fait face à un vif mécontentement populaire depuis plusieurs semaines. Le chef de l’Etat avait également appelé ses partisans à se mobiliser, pour défendre sa « révolution citoyenne ».

A l’origine de ces protestations, se trouvent deux projets de loi, un sur l’impôt sur les successions, l’autre sur la plus-value, présentés début juin. 

Très mal expliqué, le projet, qui se voulait redistributif, a été perçu comme une attaque contre les petits possédants.

M. Correa a annoncé le retrait « provisoire » des deux projets de loi pour que la visite papale se déroule sans incidents. 

 

La Bolivie se prépare à larrivée du pape François 

http://videos.lexpress.fr/actualite/monde/video-la-bolivie-prepare-a-l-arrivee-du-pape-dans-une-ville-en-altitude_1696581.html

La Bolivie est en plein préparatifs de la visite du pape François, prévue du 8 au 10 juillet, à El Alto, situé à 4000 mètres d’altitude. 

Pour assurer la sécurité globale de cette visite, les autorités boliviennes ont prévu 11.000 policiers et 6.000 militaires mais aussi des bouteilles d’oxygène jusque dans le micro prévu pour le souverain pontife. 

Parmi les moments forts de son passage en Bolivie, le pape se rendra dans la prison de Palmasola, près de Santa Cruz, connue pour son niveau élevé de violence et considérée comme un lieu de quasi non-droit. Là-bas, son message devrait se focaliser sur la défense des droits des populations autochtones. 

 

Mexique : les statistiques données par lEtat sur la violence sont contestées

http://www.courrierinternational.com/article/mexique-bataille-de-chiffres-propos-des-statistiques-sur-la-violence

police-federale

Selon les chiffres donnés par l’Etat mexicain, depuis 2012, les arrestations de barons de la drogue ont fait baisser les nombre d’assassinats dans le pays. 

Les statistiques indiquent qu’au cours du mandat du président Peña Nieto, 93 délinquants des plus dangereux du pays, sur environ 122 répertoriés comme des “objectifs prioritaires”, ont été arrêtés et abattus. 

De plus, un rapport du ministère de la justice révèle que depuis le début du mandat de l’actuel président, en 2012, le nombre de cellules travaillant pour les grands cartels de la drogue a été réduit de près de moitié, passant de 80 à 43. 

Les services de la Sécurité publique comptabilisent 5.279 personnes assassinées au premier trimestre 2012, alors que pour la même période 2015, le nombre d’homicides s’élève à 3 853.

Cependant ces chiffres sont contestés par des médias, et notamment  le site d’information en ligne Animal Político qui note une augmentation des assassinats en mai dernier. Le journal titre même : Le Mexique connaît son plus haut niveau dhomicides depuis un an et demi. En mai 2015, le nombre de morts violentes culmine à 1 463 contre 1 289 en janvier. Pour Animal Político, la baisse est toute relative puisqu’elle est moins forte que ce qu’annoncent les chiffres officiels et le mois de mai a terni cette « amélioration ».

 

Colombie : recrudescence des attentats depuis plusieurs mois 

http://www.rfi.fr/ameriques/20150703-attentats-colombie-eln-drogue-coca-production-cuba-wifi/

Jeudi 2 juillet, deux engins de faible puissance ont explosé en plein jour de manière quasi simultanée à Bogota, la capitale, faisant dix blessés. Aucun ne se trouve dans un état grave. Selon le quotidien El Espectador, l’explosion visait des bâtiments de la société de fonds de prévoyance Porvenir. Si cette société n’avait pas reçu de menace antérieurement, selon les premiers éléments de l’enquête, ces attentats seraient l’œuvre de l’ELN, l’Armée de libération nationale, l’autre guérilla colombienne. C’est en tout cas la thèse de El Espectador et de la revue Semana.

La Colombie est confrontée à une recrudescence d’attentats depuis quelques mois. 

Entre février et mars dernier, ce ne sont pas moins de six bombes qui ont explosé à Bogota, n’occasionnant heureusement que des blessés.

 

Colombie : bientôt un cessez-le-feu bilatéral ? 

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/colombie-le-gouvernement-pret-a-un-cessez-le-feu-bilateral-avec-les-farc-05-07-2015-4919917.php

Humberto de la Calle

Humberto de la Calle

Dimanche 5 juillet, Humberto de la Calle, négociateur en chef du gouvernement colombien a annoncé que ce dernier était prêt à considérer la mise en place d’un cessez-le-feu bilatéral avec la guérilla des Farc (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie), et ce avant même la fin des négociations de paix qui se déroulent depuis 2012 à La Havane, à Cuba. 

Cette proposition constitue un grand changement pour le gouvernement de Santos qui avait jusque-là toujours refusé de cesser les combats tant que les négociations n’auraient pas abouti. 

Dans une interview rendue publique dimanche 5 juillet, Humberto de la Calle a déclaré que le gouvernement était « disposé à accepter un cessez-le-feu (…) à condition qu’il soit sérieux, bilatéral, définitif et vérifiable ». Il a ajouté que de leur côté, les Farc doivent garantir « qu’elles assumeront leurs responsabilités en matière judiciaire, et accepteront une vérification nationale et internationale ».

Selon le négociateur gouvernemental, les négociations piétinent, elles sont même « dans leur pire moment ». 

 

Le Chili remporte la Copa América 2015

http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Copa-america-le-chili-enfin-recompense/571895

copa américa chile

Samedi 4 juillet, le Chili a remporté le trophée de la Copa América en battant l’Argentine (0-0, 4-1 tab). 

Le Chili n’avait jamais remporté une Copa América. Il n’avait jamais battu l’Argentine en 24 matchs précédant la compétition. Encouragée par un public survolté, la Roja est venue à bout de l’Argentine au terme d’un match difficile qui n’a vu aucun but marqué des deux côtés. Le Chili a donc gagné 4-1 à l’issue des tirs au but.