Edito / Editorial
France /
08H45 - lundi 16 juin 2014

Le 21 juin, chantons l’Hymne européen et la Marseillaise pour une France ouverte sur l’Europe

lundi 16 juin 2014 - 08H45

Opinion Internationale a créé mi-mai une rubrique Europe animée par Elie Levaï, Rédacteur en chef. Mais face au traumatisme des élections européennes en France, et conformément à notre vocation, d’ « informer pour s’engager », il nous faut appeler à un sursaut citoyen et positif.

Samedi 21 juin à 12h30, à l’occasion de la Fête de la musique, nous appelons tous les citoyens à venir chanter l’Hymne européen et la Marseillaise au pied des marches de l’Opéra Bastille (Paris). Un événement Facebook est dédié à cette invitation.

ImageBastilleUne

 

Nous, Européens, Français et et amis de la France, sommes attachés à une Europe unie et solidaire. Nous ne pouvons rester sur cette vague europhobe que les élections européennes du 25 mai ont soulevée en France.

Le 21 juin, citoyens français et européens, venez faire entendre la voix d’une France ouverte sur le monde et attachée à une Europe unie et solidaire. Venez chanter ces deux hymnes aujourd’hui indissociables pour une France attachée à sa devise « liberté, égalité, fraternité » et ouverte sur l’Europe et sur le monde.

Les raisons d’un événement 

Les élections européennes ont souligné une progression inquiétante des votes europhobes et le désintérêt d’une majorité de Français pour la construction européenne. Il est temps que les Français attachés à l’Europe réinvestissent l’espace public et fassent entendre leur voix.

Certes, le projet européen est souvent illisible et l’Union Européenne est prisonnière de sa complexité et de son indécision. C’est bien l’absence d’Europe unie et solidaire qui réveille les vieux démons nationalistes.

Le désamour européen de la France est d’autant plus regrettable que bon nombre des peuples co-fondateurs de l’Union ont, eux, manifesté aux dernières élections européennes, et avec force, leur foi européenne : les Allemands, les Italiens…

Le 25 mai 2014 doit être le point de départ d’un sursaut européen et d’un réveil des consciences européennes, surtout en France. Sachons expliquer en quoi une Europe unie et solidaire est la solution pour notre avenir. Sachons faire entendre la voix d’une France résolument européenne.

Le samedi 21 juin, jour de la Fête de la musique, que retentissent l’Hymne européen (l’Ode à la Joie de Beethoven) et la Marseillaise dans l’événement musical le plus populaire au monde.

La Fête de la Musique permettra aux citoyens d’exprimer leur foi européenne par la culture, les arts et leur cœur et offrira à aux artistes l’occasion de s’engager pour une cause qui leur est chère.

Chaque année, cette performance sera renouvelée et développée dans de nombreuses villes européennes.

Le samedi 21 juin, rassemblons-nous en cœur pour entonner l’Hymne européen et la Marseillaise. La France et l’Europe sont notre avenir. Et cette cocarde tricolore et européenne en est l’emblème.

logo-21juin-Facebook2

 Babette Nieder*

Porträt BN3

 

et Michel Taube

——————————————————————–

Babette Nieder, citoyenne franco-allemande, est née en 1963 dans la Ruhr. Première étrangère à exercer une fonction dans un cabinet ministériel français, elle fut chargée de mission au ministère des Affaires européennes et à Matignon. Attachée parlementaire d’Edith Cresson, commissaire européenne en charge de l’éducation et de la recherche de 1995 à 1998, secrétaire générale de l’Office franco-allemand de la jeunesse, elle devint en 2004 Secrétaire générale de la Maison de l’Europe à Paris. Elle fut membre de la promotion Valéry Giscard d’Estaing (2008/2009) du Cycle de Hautes Etudes européennes de l’ENA.

Membre fondatrice de la « Fondation Genshagen“, membre du C.A. de l’Association Jean Monnet et membre du Comité d’Experts de Confrontations Europe, Babette Nieder est depuis 2010 de retour à Herten, sa ville d’origine, tout en restant très présente en France. Elle coordonne les activités de la municipalité et de ses entreprises en matière d’énergie et de l’innovation et met en place le « Masterplan 100% protection du climat » du ministère de l’environnement fédéral.

 

Directeur de la publication

Le vote utile

Appel au vote utile : un livre pour les indécis, les abstentionnistes et les perplexes… L’édito de Michel Taube
Michel Taube