Tunisie
Tunisie /
18H19 - mercredi 16 janvier 2013

L’Assemblée Nationale française accueille un débat pour soutenir la transition tunisienne

mercredi 16 janvier 2013 - 18H19

Mardi 15 janvier, les murs de l’Assemblée Nationale ont accueilli le débat organisé par OI – Opinion Internationale à l’occasion des deux ans de la révolution tunisienne, avec le soutien du député M. Michel Ménard, président du groupe d’amitié France-Tunisie et de l’ambassadeur de Tunisie à Paris, M. Adel Fekih.


 

Une semaine après le lancement officiel de l’édition Tunisie d’ OI – Opinion Internationale, avec le soutien de notre correspondante à Tunis Sarah Anouar cette soirée de débat fut l’occasion pour les quelques 80 participants présents, citoyens engagés de France et de Tunisie, officiels, députés et activistes, de faire un point sur les avancées et les enjeux de la période de transition démocratique.

Trois grands témoins présents ont pris la parole pour évoquer différents aspects de la transition : Madame Nadia Leïla Aïssaoui, secrétaire générale du Fonds pour les Femmes en Méditerranée,  Madame Khadija Chérif, secrétaire générale de la FIDH et ancienne présidente de l’Association des Femmes tunisiennes démocrates, et Monsieur Béchir Tourki, président de l’Association des Tunisiens des Grandes Ecoles (ATUGE).

Liberté d’expression, droits des femmes et des minorités, retour des jeunes Tunisiens diplômés en France, entrepreneuriat… Si les arguments ont parfois volé haut et fort, ils sont l’expression de ce que Bertrand Delanoë décrivait dans un témoignage vidéo réalisé pour  OI – Opinion Internationale, comme « le principal atout de la Tunisie de début 2013 » : la libération de la parole après des années de silence.

Ainsi qu’évoqué par Michel Taube, directeur de la publication d’ OI – Opinion Internationale et modérateur du débat, « Opinion Internationale a vocation a être ce nouveau média engagé et non partisan, promoteur des initiatives citoyennes, des femmes et des hommes qui aujourd’hui, font la transition démocratique en Tunisie ».

 

La rédaction