Edito
10H47 - jeudi 8 février 2024

Ma guerre d’Ukraine illustrée : une arme de soutien massif inventée par Hector. L’édito de Michel Taube

 

Un livre massue, un livre missile pour remonter le moral des troupes et raviver les opinions publiques éprises de liberté : tel est le tour de force du nouveau livre de l’illustrateur de presse Hector. Ma guerre (illustrée) d’Ukraine aux éditions Michel Taube ! Entre Journal de guerre et BD, ce livre paraît à l’occasion des deux ans du déclenchement de cette sale guerre d’invasion par Vladimir Poutine contre la Russie. A lire et offrir pour s’engager !

N’en déplaise aux munichois du XXIème siècle qui en France préfèrent la fascination pour les muscles d’un dictateur à la force de la liberté et de la résistance, la cause de l’Ukraine mérite un engagement sans réserve !

Opinion Internationale est le média des décideurs engagés au cœur de l’actualité. Et dès les premières heures de l’invasion russe en Ukraine, Opinion Internationale s’est engagée pour l’Ukraine agressée et meurtrie. Depuis le 22 février 2022, un drapeau européen et ukrainien, dessiné par notre illustrateur vedette Hector, flotte sur le haut de notre page d’accueil et y restera jusqu’à la fin de cette sale guerre et jusqu’à la liberté retrouvée pour l’Ukraine.

Depuis deux ans, les dessins d’Hector sont non seulement une prise de position en faveur de l’Ukraine, de la liberté, de la démocratie, du courage et du patriotisme, une analyse de l’évolution du conflit jour après jour, sur le terrain et dans les esprits, mais ils sont aussi une arme au service de la résistance ukrainienne.

Une arme car le talent sans cesse renouvelé d’Hector permet de repousser la banalisation dans laquelle tombe toute actualité, quelle que soit sa force et son importance, dès lors qu’elle s’inscrit dans la durée, d’une façon qui peut sembler répétitive et sans issue de court terme.

Il faut ici saluer l’engagement de l’Union Européenne au côté de l’Ukraine, même s’il est impératif de protéger les agriculteurs français et européens contre toute concurrence déloyale de leurs collègues ukrainiens. Dans une guerre, il faut choisir son camp !

Car cette banalisation, synonyme d’ennui, d’indifférence, voire d’irritation au sein de sociétés qui ont toutes leurs difficultés et leurs préoccupations, est le pire ennemi de l’Ukraine. La Russie ne rêve que de cela : que les démocraties occidentales qui soutiennent puissamment l’Ukraine, d’abord portées par une opinion publique unanime, finissent par oublier l’importance de cette cause, par s’en détourner, par se fatiguer, voire par se diviser à son sujet, poussant les gouvernements à plus de retenue dans l’aide et à accepter finalement l’inacceptable, l’idée de la victoire de la Russie à l’usure.

NON ! nous dit Hector dans Ma guerre d’Ukraine illustrée ! NON !, répète-t-il jour après jour à la Une d’Opinion Internationale, contribuant à entretenir la mobilisation en faveur de l’Ukraine.

Et ce cri, porté du Centre mondial pour la paix de Verdun dirigé par Philippe Hansch jusqu’au musée de l’Histoire de l’Ukraine de Kyiv et jusqu’aux oreilles du Président Zelensky par son proche conseiller Mykhailo Podolyak qui préface l’ouvrage, contribue à sa façon à soutenir la fierté, l’engagement et le moral de tous les Ukrainiens, à commencer par celui des soldats qui se battent sur le front face aux Russes.

Engageons-nous aux côtés d’Hector pour que ce signe d’espoir accompagne l’Ukraine, aussi longtemps qu’il le faudra jusqu’à la victoire !

Grâce à Hector, la liberté d’expression a choisi son camp !

 

Michel Taube

 

Vient de paraître : 

Le livre « Ma guerre (illustrée) d’Ukraine » (éditions Michel Taube) est à commander ici ou dans toutes les librairies : https://editions-micheltaube.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

Directeur de la publication

30 minutes de sport tous les jours et pour toujours !

Les Jeux olympiques ne durent qu’un été et les investissements qu’ils demandent sont considérables. C’est pourquoi le gouvernement français a décidé de se servir de cet événement pour se tourner vers le…