Edito
04H44 - dimanche 27 août 2023

Governatori, Brics, Itté… Les Opi’News de la semaine du 21 août 2023

 

Les faits d’actualité qu’il ne fallait pas manquer…

FRANCE : Jean Marc Governatori, la bonne surprise des Européennes 

Un premier sondage sur les élections européennes du 9 juin 2024 révèle que le parti de Jean Marc Governatori, L’Ecologie au centre, est crédité de 4 à 5% ds voix selon les hypothèses de candidatures (notamment à gauche). 

Fort de la courbe inquiétante du réchauffement (et du dérèglement) climatique, des divisions internes et de la gauchisation au sein de la Nupes d’Europe Ecologie Les Verts, l’ancien chef d’entreprise, leader niçois, amoureux du foot et du tennis récolterait-il les fruits de dix années consacrées à construire une alternative centriste (ou centrale) crédible pour les écologistes ?

Si Renaissance, le RN et la Nupes se disputent le leadership des prochaines Européennes, le sondage réalisé par Cluster 17 pour la France insoumise en plein été auprès d’un échantillon de 1713 personnes (avec une marge d’erreur de 1%) annonce peut-être enfin une alternative crédible pour celles et ceux qui se disent écologistes par raison, par souci de l’avenir, et non par idéologie voire par la haine des hommes et du capitalisme.

 

MONDE : Sommet des BRICS, “non, la France ne fait pas partie des non-alignés”

Emmanuel Macron voulait y participer mais Poutine y a mis son veto. Le dictateur russe nous a certainement rendu service…

La tenue du Sommet des Brics à Johannesburg du 22 au 24 août 2023 marque le retour sur la scène internationale des non-alignés dans une nouvelle formule qui annonce les bras-de-fer de demain. 

Des puissances aussi hétéroclites que la Chine, le Brésil, l’Inde (qui vient de poser une sonde spatiale sur la Lune), l’Afrique du Sud et la Russie (dont Poutine était représenté par son diplomate en chef Sergei Lavrov), hier considérées comme des puissances émergentes à l’économie insolente, veulent aujourd’hui dédollariser le commerce mondial (pourquoi pas !) et clairement construire un contre-poids aux Etats-Unis et au camp occidental.

Au risque de se dresser contre l’Occident ? Cette menace n’est peut-être pas pour demain, même si la neutralité des Brics dans la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine cache mal leurs incohérences stratégiques.

Si la France n’y est pas la bienvenue (son rêve de discuter avec tout le monde est de plus en plus utopique), l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l’Iran, l’Ethiopie, l’Argentine et l’Egypte devront rejoindre les Brics à partir du 1er janvier 2024. Au total, une quarantaine de pays se précipitent au portillon, notamment l’Indonésie, l’Algérie ou le Nigeria.

Si ce club informel a abouti à la création de sa banque de développement, présidée par la Brésilienne Dilma Roussef et basée à Shanghai (chaque sommet des BRICS s’accompagne de sommets d’affaires avec de grandes entreprises des cinq pays membres), les non-alignés sont bien de retour sur la scène internationale.

 

A SUIVRE DE PRES… Sylvain Itté, ambassadeur de France au Niger, sera-t-il expulsé ?

Au Niger, la junte militaire qui a pris le pouvoir il y a un mois exige le départ de l’ambassadeur de France, Sylvain Itté. Ne reconnaissant pas la légitimité du pouvoir en place, la France a clairement refusé d’obtempérer. A la veille de la tenue de la Conférence des Ambassadeurs à Paris, où Emmanuel Macron devrait annoncer ses priorités diplomatiques, Sylvain Itté sera certainement la personne clé de cet événement de rentrée. 

L’information n’empêche pas le patriotisme : solidarité avec notre diplomate français.

 

 

 

Michel Taube

Directeur de la publication

L’appel « L’arc républicain contre l’antisémitisme »

Une initiative de Daniel Salvatore Schiffer : philosophe, écrivain, professeur d’esthétique et de philosophie de l’art, initiateur de l’Appel…   L’heure est grave ! La situation, dangereuse ! Une nébuleuse politico-idéologique s’étant frauduleusement approprié,…
Michel Taube