Edito
08H57 - dimanche 19 février 2023

Pierre Palmade : être une vedette oblige. L’édito de Michel Taube

 

Être une vedette présente beaucoup d’avantages mais donne quelques obligations. 

Pierre Palmade a brisé la vie d’innocents en provoquant un terrible accident de la route il y a dix jours. Et son statut de star nourrit à présent une haine des élites dont la France se passerait bien.

L’artiste a beau être prisonnier de la drogue, de l’alcool et du sexe, il n’a aucune excuse : le fait de conduire au volant sous l’emprise de la cock faisait courir des risques à autrui ! Lui-même sinon son entourage aurait dû le prévenir.

Il est vrai que les paillettes et l’argent n’aident pas à maîtriser ses passions, ses excès, ses folies, et s’il est tout aussi vrai que Pierre Palmade ne mérite pas un traitement de défaveur de la part de la justice (la détention provisoire est rarissime dans les homicides routiers), une vedette doit redoubler de vigilance et d’exemplarité : c’est la rançon de la gloire !

En attendant, les politiques s’en mêlent : dans le style d’un Nicolas Sarkozy de la belle époque, qui proposait un projet de loi à chaque fait divers, Gérald Darmanin suggère ce matin dans le JDD de retirer le permis de conduire à un drogué récidiviste. Comble de la situation : on apprend donc par la voix du ministre de l’intérieur qu’un drogué récidiviste est autorisé à conduire une voiture ! Allons donc !

Y a t il seulement homicide involontaire lorsque l’on sait que l’on va mettre gravement en danger les autres ?

Sa carrière est brisée, l’humoriste n’est pas prêt de nous faire rire !

 

Michel Taube

Directeur de la publication

Il faut aider le Soudan – L’Edito de Michel Taube

Le 11 avril 2019, le peuple soudanais se levait et faisait chuter le dictateur Omar el Bechir. Depuis cette date, de coups d’États en tentatives de conciliation, l’instabilité politique s’est installée dans…
Michel Taube