Edito
07H59 - samedi 1 octobre 2022

L’Union européenne devrait accorder des visas à tous les Russes qui fuient la mobilisation de Poutine. L’édito de Michel Taube

 

En voyant ces milliers de Russes fuir la Russie par la Géorgie ou la Finlande, nous nous sommes crus remonter le temps en Hongrie au printemps 1989 lorsque les barbelés séparant la Hongrie de l’Autriche furent retirés par les autorités hongroises et entraînèrent une marée humaine et l’effondrement du Rideau de fer. La fuite des Hongrois provoqua, par un jeu de dominos, l’effondrement du Pacte de Varsovie, la chute du mur de Berlin six mois plus tard et la disparition de l’URSS deux ans après.

Si l’Union européenne accordait un visa à tous les Russes mobilisables par Poutine, en quelques semaines le régime de Moscou s’effondrerait. Et l’annexion de provinces ukrainiennes, les harangues anti-occidentales de Poutine et un concert sur la place Rouge n’y changeront rien. La fuite en avant de Poutine cache mal ce fait majeur : la jeunesse et les citoyens russes lâchent Poutine. En sonnant une mobilisation partielle et bientôt générale, Poutine a rompu un pacte tacite avec son peuple : « vous me laissez tous les pouvoirs, je vous laisse vivre votre vie ».

La fuite de milliers de Russes vaut plus que mille sanctions économiques. Pourquoi donc la Finlande ferme-t-elle ses frontières aux Russes qui fuient Poutine ? C’est le contraire qu’il faut faire.

Il est urgent que l’Union Européenne appelle tous les Russes qui refusent d’aller mourir dans cette sale guerre contre un peuple frère à se réfugier en Europe occidentale. Vous verrez que les douaniers russes n’oseront pas tirer sur leurs co-citoyens en fuite par dizaines de milliers. Et cette hémorragie précipitera le délitement d’un régime perdu. Et dans six mois, les réfugiés ukrainiens et russes retourneront dans leur patrie.

 

Michel Taube

Directeur de la publication

30 minutes de sport tous les jours et pour toujours !

Les Jeux olympiques ne durent qu’un été et les investissements qu’ils demandent sont considérables. C’est pourquoi le gouvernement français a décidé de se servir de cet événement pour se tourner vers le…