Edito
07H42 - vendredi 8 avril 2022

Photo de campagne présidentielle 2022…

 

Parmi les douze candidats à l’élection présidentielle, il y en a trois qui l’emportent très très très largement au concours de tags et autres onomatopées dont leurs affiches officielles devant les écoles de France sont recouvertes et au final endommagées : Marine Le Pen et Eric Zemmour, mais aussi souvent Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Ils sont pourtant les favoris !

Un bon reflet de l’état de la concorde civile qui règne sur la France. Un mauvais exemple donné aux millions d’enfants qui passent devant ces affiches tous les jours !

En attendant, l’envoi des cartes d’électeurs et des professions de foi dans nos boîtes aux lettres prend du retard… Un tiers des courriers n’ont pas encore délivrés à 48h du vote. Ah, l’intendance pendant les années Macron : un régal !

MT

 

Directeur de la publication

Refonder ? L’édito de Michel Taube

Emmanuel Macron, comme tout bon communiquant, a l’art d’abuser des mots : il promit la « révolution » en 2016 dans son livre de candidat à l’élection présidentielle. Voici qu’il lance demain le Conseil National…
Michel Taube