Edito
09H25 - samedi 26 décembre 2020

Sous le sapin de Noël, j’ai trouvé… L’édito de Michel Taube

 

Sous le sapin de Noël (désolé, Monsieur le Maire de Bordeaux), j’ai trouvé dans une petite boîte sur laquelle est écrit « vaccin contre le Covid », avec une notice comme quoi je dois la garder jusqu’à ce que je sois vieux (pardon : senior bien mûr). Dans une cave, comme un bon vin, mais à – 80 degrés.

J’ai trouvé un accord sur le Brexit. Quoi que… Je viens de lire les 2000 pages de l’accord. Trois fois, pour être sûr d’avoir bien (rien) compris. Donc, ils gardent le maché unique sans droit de douane (sauf si…). Nous, on garde un peu d’eau anglaise pour pêcher (pour quelque temps). Eux n’accueillent plus nos étudiants dans le cadre d’Erasmus, et devront respecter certaines règles environnementales et fiscales (quand ils le voudront). Voilà qui va dissuader d’autres pays de quitter l’UE ! Une chose est sûre : l’Angleterre redevient une île.

J’ai trouvé Joe Biden, un président américain tout guilleret, et une probable future présidente, Kamala Harris (comme le pain chimique sur lequel j’ai tartiné mon foie gras industriel). Non pas que l’ancien fut aussi mauvais (le président, pas l’homme) que la bienpensance européenne se plaisait à le marteler. Ce cadeau me laisse pensif : vais-je autant me réjouir de ce que l’on présente, peut-être naïvement, comme un tournant dans les relations entre l’Europe et les États-Unis, et au-delà. Bon… Je préfère attendre un peu avant d’ouvrir ce paquet.

J’ai trouvé un album de Paul McCartney (« McCartney III »). Voyons. Si on m’avait caché l’identité de son auteur et son âge, et le fait qu’il a tout fait lui-même, jusqu’à jouer tous les instruments et produire l’album, qu’en aurais-je pensé ? Pareil ! Fraîcheur, innovation (oui, innovation !), expérimentation (une chanson de 8 minutes, c’est devenu rare), authenticité… Étonnant, car à cet âge et après une telle carrière, les autres encore en service se répètent ou jouent leurs vieux succès. Pas étonnant, car Sir Paul est un Beatles.  

J’ai trouvé un nouvel entraîneur pour le PSG (ben oui, on est Parisien, on nous excusera en région). Faut dire que les résultats ne sont pas à la hauteur des centaines de millions d’euros investis par les Qatariens. Les joueurs aimaient beaucoup le sortant sorti, l’Allemand Tuchel. Faut dire qu’il ne se fâchait même pas quand ses stars se la coulaient douce sur la pelouse, jouant plus pour elles-mêmes que pour l’équipe. Va peut-être falloir justifier son salaire, maintenant ! Moi, j’aurais bien mis Raymond Domenech à Paris plutôt qu’à Nantes, histoire qu’on se marre plus souvent !

J’ai trouvé un petit théâtre de marionettes avec les figurines d’Emmanuel Macron, de Marine Le Pen, de Jean-Luc Mélenchon, de Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Rachida Dati et de quelques autres… Tiens, on y devine Michel Barnier (le Brexit lui a donné des ailes) et, tiens, tiens, deux écolos (Yannick Jadot et, je crois reconnaître Eric Piolle).

On va bien s’amuser cette année ! 2021, tremplin vers 2022 ou année de délivrance d’une année 2020 à oublier très vite !

 

Michel Taube

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale

Directeur de la publication

Pass (ou dictature) sanitaire ? Michel Taube sur LCI

  Contestation du pass sanitaire et de la vaccination, agressions sur des élus et des médecins : Bérengère Bonte de LCI recevait le 18 juillet 2021 Cécile Delozier, Isabelle Veyrat-Masson, Judith Weintraub…

Antivax : les nouveaux fachos ?

Il est incroyable que certains puissent croire que le vaccin contre le Covid nous transformera en zombies contrôlés par les gouvernements grâce à la 5G... L’édito de Michel Taube
Michel Taube

Il était temps ! L’édito de Michel Taube

Une demi-heure de discours pour enrober une annonce très attendue : la vaccination anti Covid doit se généraliser, d’abord en l’imposant aux personnes en contact avec la population, à commencer par les soignants…
Michel Taube