Edito
12H59 - mercredi 25 novembre 2020

La couleur de la cause des femmes est finalement l’orange

 

Les habitués d’Opinion Internationale auront constaté que samedi dernier nous avons troqué notre cravate orange contre une cravate violette (couleur associée à #MeToo et #BalanceTonPorc). La guerre des couleurs en somme en ce 25 novembre, date de la Journée mondiale contre les violences faites aux femmes.

Nous regrettions l’apparent renoncement d’ONU Femmes France à parer d’orange la France comme cela se faisait auparavant en cet Orange Day de l’ONU. Apparent seulement parce que, renseignements pris et reçus, ONU Femmes France reste active. Ce sont des raisons sanitaires qui empêchent l’organisation de rassemblements ce 25 novembre. Mais cela n’a pas empêché l’organisation de prendre de nombreuses initiatives pendant 16 jours d’action contre les violences faites aux femmes, afin de soutenir des programmes de terrain vers les femmes et les filles, victimes de violences aggravées en raison de la crise sanitaire.

ONU Femmes poursuit ces dernières années ses actions de terrain dans une centaine de pays facilement identifiables sur le site de l’organisation. ONU Femmes co-organise également, aux côtés de la France et du Mexique, un événement mondial inédit plaçant en son cœur la société civile : le forum Génération Égalité, qui devait avoir lieu cette année et qui a dû être décalé à 2021.

Grâce à cette mise au point, nous pouvons féliciter ONU Femmes pour ses actions et initiatives si difficiles en cette période pandémique, et affirmer haut et fort que l’orange est et reste bien la couleur de la cause des femmes dans le monde.

 

Michel Taube

 

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale

Directeur de la publication

La vraie facture Covid. L’édito de Michel Taube

Demain mercredi 20 janvier, le Premier ministre Jean Castex recevra les acteurs de la montagne pour leur confirmer que selon ses experts du Conseil scientifique et du la Haute Autorité de Santé,…
Michel Taube