Edito
11H14 - lundi 19 octobre 2020

Amaury Chaumet, président d’ESI Fine Art : « comme le Prix Marcel Duchamp, l’art contemporain est vital pour les amoureux des belles choses ».

 

Opinion Internationale : Monsieur Amaury Chaumet, vous êtes le président de ESI Fine Art. Pourquoi soutenez-vous le 20ème Prix Marcel Duchamp qui distingue les artistes les plus représentatifs de leur génération et promeut à l’international la diversité des pratiques aujourd’hui à l’œuvre en France ? Rappelons que le Prix est organisé au Centre Georges Pompidou avec l’ADIAF, l’Association pour la diffusion internationale de l’art français.

Amaury Chaumet : Il était naturel pour une entreprise leader dans le transport d’œuvres d’art comme ESI Fine Art d’être mécène de l’ADIAF, l’Association pour la diffusion internationale de l’art français qui porte le Prix Marcel Duchamp.

Nous sommes fiers de la tenue de la 20ème édition du Prix qui est un des rendez-vous majeurs de la scène d’art contemporain parisienne et internationale.

 

Quelle est la part de l’art dans l’ensemble de vos activités ?

L’art représente environ 50% de notre activité de transport, commission, stockage et manutention d’œuvres d’art. Nous avons des entrepôts de stockage des œuvres d’art en région parisienne, à Moscou, New-York et Madrid. Nous avons aussi développé pour le monde entier une nouvelle plateforme digitale, ThePackengers, qui réduit les temps de cotation et simplifie les opérations entre la maison de ventes et le client : elle permet d’accompagner les ventes digitales d’œuvres non emballées et à nu.

Nous répondons donc au niveau d’exigence des musées, des maisons de vente, des galeristes, de grands collectionneurs d’art, de grands décorateurs mais nous proposons aussi une solution pour tous les acheteurs digitaux. Cette solution vient à point nommé car même les marchands physiques et en boutiques (nous sommes notamment partenaire du Carré Rive Gauche et du marché aux puces) sont impactés par la crise du coronavirus et se tournent vers le digital.

 

Justement, alors que nous sommes en plein rebond de la pandémie du coronavirus, êtes-vous tout de même optimiste pour l’avenir ?

Le fait que le Prix soit maintenu prouve, s’il en était besoin, que l’art, la culture, la vie sont plus forts que ce virus. Bien sûr nous devons multiplier les gestes barrière et les mesures de protection et de prévention. Mais l’art est tout aussi vital et le maintien de la 20ème édition du Prix Marcel Duchamp en est la preuve vivante.

Pour notre part, malgré la crise, malgré le coup d’arrêt constaté pendant le confinement au printemps et les atermoiements du moment, nous avons confirmé notre soutien à l’ADIAF parce que nous sommes optimistes sur l’avenir et parce que nous aimons les belles choses.

 

Propos recueillis par Michel Taube

 

20ème Prix Marcel Duchamp, les nommés. Exposition jusqu’au 4 janvier 2021, Centre Pompidou, Galerie 4. Renseignements et réservations ici.

 

 

 

Inscrivez-vous dès maintenant au prochain Live Opinion Internationale jeudi 12 novembre 2020 de 19h à 20h30 sur Zoom. Programme et inscription ici.

 

 

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale

Directeur de la publication

Pour le vote électronique ! L’édito de Michel Taube

Emmanuel Macron, c’est l’art des tout petits pas présentés comme des révolutions qui vont changer le monde… et la France au passage ! Le gouvernement a déposé un amendement au Sénat à l’occasion…
Michel Taube