Monde
07H45 - dimanche 19 janvier 2020

Huiles d’olive : la Tunisie à l’honneur du salon d’Olio Nuovo Days à Paris

 

C’est un Japonais qui a remporté le grand prix mais c’est la Tunisie qui était à l’honneur pour l’édition 2020 d’Olio Nuovo Days à Paris. Plusieurs producteurs tunisiens ont été primés : PARCELLE 26, produite par Laurence [notre photo avec le chef du Fouquet’s, Bruno Guéret] et Michaël Zeitoun dans la région de Zaghouan, et OLEASTRA, de Raya Abid, dans la région d’Uttique. Sans oublier d’autres compétiteurs de France avec l’excellent Château l’Insouciance à Caoudas près de Nîmes d’Olivier Naslès, d’Italie, de Turquie et d’Algérie (dont l’excellente huile des Joyaux de Sherazade).

La mise à l’honneur de la Tunisie n’est pas un hasard. Non seulement un tiers de l’huile d’olive conditionnée à l’exportation va vers la France qui est, et de loin, le premier marché  international mais surtout la Tunisie est le leader mondial des huiles d’olive bio. Est-ce son histoire qui lui donne une longueur d’avance car l’olivier y était déjà cultivé par les Phéniciens puis les Carthaginois et les Andalous ? Est-ce l’inspiration du Carthaginois Magon, le premier agronome de l’histoire ?

Membre du bureau exécutif de la Chambre des exportateurs de l’huile d’olive tunisienne, Dhouha Mizouni Chtourou [notre photo] nous confie, au siège des écoles culinaires Le cordon bleu : « la Tunisie a développé son niveau de production et de productivité et est passée de 180.000 à 250.000 tonnes produites. En 2020, nous allons battre ce record à 350 000 tonnes grâce à dix ans d’investissements et d’encouragements à planter des oliviers dans le pays. »

Les huiles d’olive tunisiennes méritent d’être dégustées. 80% des plantations y cultivent des variétés de chemlali qui sont fruitées, légères, équilibrées et très douces. La variété chetoui est plus intense, fruitée, d’un goût d’herbe coupée, très riche en polyphénols bons pour la santé.

Et Dhouha Mizouni Chtourou, l’une des représentantes de la Tunisie des huiles d’olive, d’ajouter : « Le bio est un cadeau du ciel en Tunisie avec 95% des producteurs d’oliveraies qui cultivent leur trésor de façon traditionnelle avec zéro pesticide. »

 

De quoi mettre du soleil dans votre assiette. Le Fouquet’s ne s’y est pas trompé, le chef Bruno Guéret [en photo avec Laurence Zeitoun] ayant concocté un menu gastronomique agrémenté d’huiles d’olive tunisiennes pour le Olio Nuovo Days. Une alliance franco-tunisienne prometteuse !

 

Michel Taube

 

 

 

 

 

 

 

Soyons solidaires : donnons notre sang !

Face à une situation « extrêmement difficile » en France,François Toujas, président de l’EFS, l’Etablissement Français du Sang, lance un appel urgent au don de sang. Les réserves sont au plus bas…