Edito
10H04 - mercredi 8 janvier 2020

« Je suis Charlie » plus que jamais !

 

Cinq ans après, nous sommes plus que jamais « Je suis Charlie ».

La Rédaction d’Opinion Internationale salue la mémoire des membres de la Rédaction de Charlie Hebdo, assassinés au champ d’honneur le 7 janvier 2015, ainsi que celles du lieutenant de police Ahmed Merabet, des victimes de l’Hyper Cacher et de Montrouge, survenues en vingt-quatre heures d’horreur.

Quel champ d’honneur ?

Plus que jamais, nous sommes en guerre pour protéger et pouvoir continuer d’exercer la liberté de conscience et d’expression. Qui oserait aujourd’hui publier le dessin qui a valu à nos amis de Charlie, aux caricaturistes danois et à tant d’autres d’être condamnés à mort (un mois après « Charlie », le 14 février 2015, à Copenhague, l’ambassadeur de France, François Zimeray, échappait de peu à la mort dans un attentat qui coûta la vie auréalisateur Finn Nørgaard puis à des innocents et des policiers devant la synagogue de la capitale du Danemark) ? Hier, le débat formidable des Informés de France Info autour de l’équipe de Charlie Hebdo et de Jean-François Achilli, a permis de démasquer les « nouveaux visages de la censure ».

De surcroit, d’année en année, apparaît clairement la réponse à cette question : à quoi sert cette commémoration des événements tragiques des 7-8 janvier 2015 ? Plus encore qu’à raviver l’esprit du 10 janvier où deux, trois, quatre millions de Français s’étaient retrouvés pour dire NON à la barbarie, ce recueillement annuel doit servir à raviver la flamme de la laïcité dont l’une des principales vocations est justement de protéger la liberté de conscience contre tous les censeurs. Cette commémoration doit être le jour où les troupes en guerre contre l’ennemi doivent être ragaillardies.

Saluons ainsi la parution du livre « Qui veut tuer la laïcité ? » aux éditions Eyrolles de Claude Ardid, Marika Bret et Nadège Hubert, trois collaborateurs de Charlie.

Or, et alors même que des attentats continuent à ensanglanter notre pays, nous attendons toujours, depuis son élection en mai 2017, le fameux discours rassembleur du chef de l’Etat sur l’unité nationale autour de nos valeurs cardinales et les moyens de gagner cette sale guerre.

Puisse cette commémoration donner la force et la clairvoyance au président de la République de prononcer enfin les mots qui marqueront une nouvelle étape, décisive, dans la guerre contre l’hydre islamique.

Car l’art d’être Français, si cher à Emmanuel Macron, c’est aussi et sans cesse de faire vivre cette valeur française nommée laïcité !

 

Michel Taube

Directeur de la publication

Pass (ou dictature) sanitaire ? Michel Taube sur LCI

  Contestation du pass sanitaire et de la vaccination, agressions sur des élus et des médecins : Bérengère Bonte de LCI recevait le 18 juillet 2021 Cécile Delozier, Isabelle Veyrat-Masson, Judith Weintraub…

Antivax : les nouveaux fachos ?

Il est incroyable que certains puissent croire que le vaccin contre le Covid nous transformera en zombies contrôlés par les gouvernements grâce à la 5G... L’édito de Michel Taube
Michel Taube

Il était temps ! L’édito de Michel Taube

Une demi-heure de discours pour enrober une annonce très attendue : la vaccination anti Covid doit se généraliser, d’abord en l’imposant aux personnes en contact avec la population, à commencer par les soignants…
Michel Taube

Vive la France ou réinventons le 14 juillet

La France, ce sont des devoirs, ce sont des joies, c’est un des pays les plus enviés du monde. Raison de plus pour s’investir dans un effort de réinvention des symboles de la République et de transmission innovante. L'édito de Michel Taube
Michel Taube