Imagine France
France /
16H10 - mercredi 8 mars 2017

Présidentielle 2017 : Je signe l’Appel « Brisons enfin le plafond de verre »

mercredi 8 mars 2017 - 16H10

Je signe l’Appel « Brisons enfin le plafond de verre ! »


 

Pourquoi signer l’Appel 

La France est-elle en train de manquer un nouveau TGV pour les droits des femmes ?

L’économie française était censée vivre une révolution au 1er janvier 2017 : avec la loi Copé-Zimmermann depuis ce début d’année, et la loi Sauvadet d’’ici 2020, des milliers d’entreprises privées et publiques, des Fédérations sportives et des associations devraient compter 40 % de femmes dans leurs conseils d’administration et leurs conseils de surveillance. Une véritable chance pour la France, d’autant que des milliers de femmes, compétentes et disponibles, sont prêtes à rejoindre les administrateurs de ces organismes.

Cette révolution est l’affaire de tous : en brisant le plafond de verre par le haut des entreprises, toutes les femmes profiteraient d’une gouvernance mixte, notamment en termes d’égalité de rémunérations et d’évolutions de carrières.

Or les entreprises, sauf celles du CAC40 qui se savent observées de près, sont aujourd’hui en retard dans le recrutement des administratrices exigées par la loi. Il est urgent d’encourager tous les chefs dentreprise à prendre les devants. Certes, des patrons donnent l’exemple, des réseaux de femmes d’influence agissent, des femmes et des hommes attachés à la parité se mobilisent. Mais il faut accélérer le mouvement !

Nous, femmes et hommes de bonne volonté, attachés à promouvoir la gouvernance au féminin comme véritable levier de transformation de la société, lançons l’Appel « Brisons enfin le plafond de verre ».

Nous appelons les candidats à l’élection présidentielle, s’ils sont élus, et avant même d’adopter de nouvelles lois pour la parité, à lancer un grand plan de sensibilisation des chefs d’entreprise aux bienfaits et aux obligations de la loi Copé-Zimmermann. Nous appelons aussi les chefs d’entreprises et les dirigeants publics et privés à respecter ou devancer la loi et à féminiser leur gouvernance.

Cet Appel est une initiative d’Opinion Internationale, le média des libertés et des décideurs engagés au cœur de l’actualité, 100% indépendant et non partisan, et est lancé dans le cadre de la prochaine campagne IMAGINE FRANCE by Opinion Internationale, qui débutera le 22 mars, visant à (re)centrer les débats de la Présidentielle sur les enjeux de valeurs de la République.

Soyez parmi les premiers signataires de cet Appel. S’il est un succès et réunit des milliers de signatures, nous proposerons de mener d’autres actions fédératrices pour accroître la sensibilisation des chefs d’entreprise et de la société française à ce défi majeur pour notre économie et pour la France. Ensemble, nous briserons enfin le plafond de verre !

Michel Taube, fondateur d’Opinion Internationale et d’IMAGINE FRANCE

 

Pour nous aider à relayer cette campagne : direction@opinion-internationale.com

 

Je signe l’Appel :

Madame, Messieurs les candidats à l’élection présidentielle, vous engagez-vous à faire de la parité entre les femmes et les hommes dans la gouvernance des entreprises et de tous les organismes publics et privés de France une priorité réelle ?

Les débats de l’élection présidentielle n’abordent pas suffisamment les enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes. Pourtant, il y a urgence. Les débats autour de la Présidentielle et des prochaines législatives doivent aider à briser enfin le plafond de verre qui éloigne les femmes de l’égalité et plus particulièrement de la gouvernance des entreprises.

L’égalité entre les femmes et les hommes est un droit, un devoir, un indicateur de progrès. Or nous sommes loin de cette égalité ! Quand donc les femmes toucheront le même salaire que leurs homologues masculins ? Nos filles auront-elles autant de chances que nos garçons d’atteindre demain le haut de la pyramide sociale ? Parmi les solutions, il y a la parité entre femmes et hommes dans la direction des entreprises et des institutions privées et publiques. Il est grand temps de briser ensemble le plafond de verre !

Nous pensions que la parité avait remporté une grande bataille avec les lois Copé – Zimmermann et Sauvadet ! Ces textes obligent des milliers d’entreprises privées et publiques à partir de 2017, et dans les années qui suivent pour les Fédérations sportives, les établissements publics et les grandes ONG, à compter plus de 40% de femmes dans leurs conseils d’administration et leurs conseils de surveillance.

Malheureusement, alors même que la loi Copé – Zimmermann entre en vigueur en ce début d’année, le compte n’y est pas : à ce jour, seules 37% de femmes sont dans les instances de gouvernance des grandes entreprises, et à peine plus de 20% dans les entreprises de 500 salariés et plus.

Il est donc temps d’agir : 2017 doit être l’année de la parité femmes – hommes en France dans les entreprises privées et publiques, dans le monde du sport et dans tous les corps intermédiaires. 

Nous saluons les patrons exemplaires, nous voyons bouger les mentalités, mais nous voulons bousculer les conservatismes de pouvoir pour briser ensemble et avec vous le plafond de verre. Nous devons nous rassembler, nous engager, pour informer, pour convaincre les dirigeant-e-s et chefs d’entreprises.

Rappelons-le : les sanctions prévues par la loi devraient être incitatives : nullité des nominations non conformes, suspension de versement des jetons de présence et possibilité d’être écarté des appels d’offres publics. Ceci dit, ce sont surtout des raisons positives qui incitent à la parité femmes – hommes dans la gouvernance des entreprises : une entreprise, une fédération, une association, quelle que soit sa taille ou sa forme juridique, dirigée à parité par des femmes et des hommes, génère de meilleures performances. Les études le montrent : la mixité dans une équipe dirigeante, comme la diversité, est un facteur de richesse, de créativité, d’harmonie… et de meilleurs résultats !

C’est pourquoi, si toutes les entreprises ne sont pas concernées par ces lois, n’est-ce pas pour tous les dirigeant-e-s le moment de faire le choix de la parité, facteur de prospérité ?

Nous lançons par la présente un double appel : tout d’abord, aux candidats aux élections présidentielle et législatives à s’engager, s’ils sont élus, et avant même d’adopter de nouvelles lois pour la parité, à lancer un grand plan de sensibilisation des chefs d’entreprise aux bienfaits et aux obligations de la loi Copé-Zimmermann. Ensuite, et surtout aux dirigeant-e-s d’entreprises et d’organismes privés et publics, femmes et hommes attaché-e-s à la parité, à se conformer à la loi ou à anticiper le mouvement en nommant au plus vite 40% (ou plus !) de femmes au sein de leurs instances de gouvernance.

La parité est une chance pour les entreprises et pour la France ! Et pour le monde entier ! Car la loi Copé-Zimmermann concerne aussi des filiales françaises de sociétés étrangères… Sur la parité, les Français montrent l’exemple comme la Norvège et l’Allemagne, et bientôt l’Union européenne. Bref, des femmes et des hommes du monde entier souhaitent s’en inspirer dans leur pays et rejoindre notre mouvement.

Depuis le 1er janvier 2017, nous n’avons aucune excuse ! Des milliers de femmes compétentes et disponibles sont d’ores et déjà prêtes à remplir ces milliers de mandats d’administratrices et à apporter leur vision et leur talent ! Les administratrices d’aujourd’hui et de demain sont prêtes à prendre leurs responsabilités. A nous d’en faire autant !

C’est ensemble que nous obtiendrons la parité, dans l’intérêt des entreprises, de tous les salariés, de l’économie française. Le mouvement est en marche et nous entendons bien le déployer avec vous !

Parité, mixité, diversité : faisons gagner la France, « brisons enfin le plafond de verre » !

 

 

Je signe l'Appel : « Brisons enfin le plafond de verre »
* : champs obligatoires

Ont signé

Jérome Milleret - Chomeur Sociologue
Halima Abdallah
Lucile Hyon-Le Gourrierec - Senior Advisor - IBM
Annie Berra - Retraitée
Solenne Bocquillon-Le Goaziou - Vp Alumni Et Talent - Cercle Gouvernance et Equilibre
Henriette Caux - Mme - Ministère de l'Intérieur
Issa Garba - Coordonnateur - Tournons La Page - Niger
Jean Paul Voituret
Martine Breteche - Sociologue - Serendipity conseil et associées Economie Sociale et Solidaire
Dorothée Cortyl
Vincent Mambachaka - Metteur En Scène Directeur - Ong ESPACE LingaTere art culture et développement
Pascal Berteaud - Personnel
Michel Taube

 

Directeur de la publication