Marraines & Parrains d'Opinion Internationale
11H34 - vendredi 2 avril 2021

Alain Dupouy, passion ultramarine, parrain d’Opinion Internationale

 

Il avance à travers la vie, les yeux et le cœur grands ouverts, pour surtout ne manquer aucune des surprises qu’elle réserve. Il a parcouru les années, toujours prêt à parier sur une nouvelle passion, et récolté au passage les fruits de sa générosité. Les déceptions – il en a eu – n’ont en rien émoussé la force de ses engagements.

Il n’avait pas envisagé de s’inscrire dans la lignée commerciale de sa famille. Les années 1970 fleuraient un air bohème tellement séduisant ! Passionné de musique, il s’imaginait plutôt ouvrir un magasin de disques. Pourtant, il a rejoint son père au sein de la société que son grand-père avait fondée en 1928, une entreprise d’exportation vers les territoires d’Outre-Mer. Une fois le pied dedans, pas question de tiédeur. Il s’est investi totalement et a, dans ce coin du monde, découvert un univers – des personnes, des terres, et des cultures – qu’il a adoré explorer et apprendre à comprendre.

Des années après, élu à la mairie de Bordeaux en tant qu’adjoint d’Alain Juppé, pendant sept ans, chargé des relations internationales et de la coopération avec l’Afrique, il rencontre ce continent et, tombé sous son charme, y élargit aussi ses activités commerciales. Au fil de ses nombreux voyages, municipaux et professionnels, il s’est familiarisé avec la plupart des pays de l’Afrique francophone.

C’est en 2017 qu’il fonde le club O2A, Objectif Afrique Avenir, un Think Tank dont la mission est d’observer et réfléchir sur les réalités africaines afin de pouvoir informer, au plus près de l’actualité du terrain, et en analyser l’impact sur les relations avec la France, et même l’Europe. Depuis, fort de ses compétences et responsabilités, lui qui est membre du Medef international, conseiller commerce extérieur de la France et consul du Gabon en Aquitaine, développe et dirige ce club qui réunit des experts, hommes et femmes politiques, français et africains, diplomates, universitaires, chercheurs et même quelques militaires.

L’expertise d’O2A a su rapidement gagner l’attention des autorités, au Quai d’Orsay, dans l’environnement présidentiel et certaines ambassades françaises ou africaines, et s’imposer par la pertinence de ses recommandations. Ce club qui a démarré il y a quatre ans à quatre membres s’est enrichi depuis de plus d’une centaine d’adhérents. Avec le temps, leur mission a évolué à leurs yeux. Alors qu’ils en avaient une approche intellectuelle d’observateurs au départ, ils sont tentés aujourd’hui de prendre plus position, et certainement de façon croissante à l’avenir, non pas de manière partisane, mais en faveur de la démocratie et de l’État de droit, trop souvent encore mis à mal, sous le regard complaisant de certains de nos dirigeants, quitte à intervenir, jouant de leur influence, pour défendre les libertés où elles sont bafouées.

Last but not least, il a créé à Bordeaux un cabinet conseil en stratégie de développement spécialisé dans l’Outre-Mer et l’Afrique, OM2A Consulting, fruit de son expérience, dont il entend faire profiter ceux qui souhaitent se lancer dans ces territoires qu’il aime tant et connaît si bien.

Et la musique là-dedans ? Peut-on sans frustration se libérer d’une passion ? Dans ce cas, certainement non. Et d’ailleurs, il ne l’a jamais vraiment abandonnée. Mieux, il l’a mariée à son amour de  l’Outre-Mer puis de l’Afrique, en sponsorisant des groupes de musique antillaise, comme les Kassav’ ses amis de trente ans, les Malavoi et d’autres encore…

 

Catherine Fuhg

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale

Fabrice Haccoun : aider, une vocation

Directeur général, ce titre sonne plutôt pas mal. Surtout quand c’est de la filiale française d’un groupe mondial d’origine indienne ou d’une société high-tech implantée dans 20 pays, sur 4 continents, qui compte plus…
Catherine Fuhg

André Bellon, réaliste mais pas fataliste

Il était passionné d’histoire, mais pour son père pas question de le laisser se perdre sur cette voie de garage. Dans son milieu modeste, on s’orientait « pratique » et donc, pour un matheux…
Catherine Fuhg

Maxime Bonin, parrain d’Opinion Internationale

Un humaniste in business. Maxime Bonin est le fondateur de Viapresse, la plateforme de vente en ligne d’abonnements à la presse la plus performante du marché. Amoureux de l’Afrique, Maxime Bonin développe parallèlement…