Marraines & Parrains d'Opinion Internationale
08H09 - mardi 2 mars 2021

Aïcha Clin-Essalki, co-fondatrice d’Aisha Services

 

Elle est de ces premiers de cordée qui font tenir la France et qui maintiennent le fil de l’humain dans un monde de plus en plus dur. Aïcha Clin-Essalki a fondé en 2009 Aisha Services, une entreprise autorisée et agréée d’aide à domicile qui couvre la Seine-Saint-Denis, du Raincy à Saint-Denis, de La Courneuve à Bobigny, des Pavillons-sous-Bois à Bondy.

La peinture puis la cuisine pour les personnes âgées (Aïcha concoctait des recettes de cuisine ayant des vertus nutritionnelles spécifiques pour le vieillissement) l’ont conduit à créer Aisha Services pour offrir à nos aînés une offre de services complète.

Auprès de la cinquantaine de personnes dont elle s’occupe avec ses dix collaborateurs, Aïcha est une témoin « privilégiée » des effets de la crise du Covid : malgré des proches aidants fatigués, irrités, malgré des protocoles alourdis qui doublent les contrôles d’hygiène, l’essentiel est ailleurs… La co-fondatrice de cette structure à taille humaine nous le confie : aucune des personnes aidées à domicile n’a eu le Covid. Aucune ! 

Car miser sur le maintien à domicile des personnes âgées, tel est l’avenir de la prise en compte du grand âge et de la dépendance dans notre pays. C’est la maxime de l’entreprise : « Rien de mieux que de vieillir chez soi ».

Avec la France et le Maroc chevillés au cœur et au corps, Aïcha nous le confesse : « la vieillesse m’apprend tellement de choses, le sens de la transmission, quelque chose de magique ». 

L’aide à la personne, c’est avant tout un sens du service, un humanisme qui fonde les valeurs d’Aisha Services.

 

Pour mieux connaître Aïcha Clin-Essalki :

http://www.aishaservices.com/

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale

Directeur de la publication

Fabrice Haccoun : aider, une vocation

Directeur général, ce titre sonne plutôt pas mal. Surtout quand c’est de la filiale française d’un groupe mondial d’origine indienne ou d’une société high-tech implantée dans 20 pays, sur 4 continents, qui compte plus…
Catherine Fuhg

André Bellon, réaliste mais pas fataliste

Il était passionné d’histoire, mais pour son père pas question de le laisser se perdre sur cette voie de garage. Dans son milieu modeste, on s’orientait « pratique » et donc, pour un matheux…
Catherine Fuhg

Maxime Bonin, parrain d’Opinion Internationale

Un humaniste in business. Maxime Bonin est le fondateur de Viapresse, la plateforme de vente en ligne d’abonnements à la presse la plus performante du marché. Amoureux de l’Afrique, Maxime Bonin développe parallèlement…