Monde
09H00 - lundi 7 septembre 2020

Retour à l’esclavage. La tribune d’André Bellon

 

Que la condamnation de l’esclavage soit nécessaire ne souffre pas de contradiction. On s’étonnera simplement que ce fléau qui fut universel pendant très longtemps et qui existe peut-être encore aujourd’hui, ne soit parfois condamné que de façon sélective, oubliant que l’esclavage existait dans toutes les sociétés et sur tous les continents.

La condamnation doit être générale en tout temps et en tout lieu.

Les citoyens, de nos jours, ne doivent évidemment pas être ramené à des origines qui veulent les disqualifier. Un citoyen est un citoyen, c’est tout.

Profitons du fait que cette question est revenue sur la table pour stigmatiser une fois de plus la mairie de Paris qui a justement fait le contraire.

Souvenez-vous ! Sur la place du Général Catroux (autrefois place des 3 Dumas), s’élevait avant la guerre une statue de Thomas Alexandre Dumas, né esclave et devenu général de la Révolution, de son fils, l’écrivain Alexandre Dumas et de son petit-fils, lui aussi écrivain. Les deux dernières statues en pierre sont toujours présentes. Celle du général, malheureusement en bronze, a été fondue sous l’occupation par les autorités allemandes.

Il fut donc demandé longtemps qu’elle soit à nouveau érigée. Ce devait être chose faite en 2009. Mais ce n’est pas la statue du général qui a été inaugurée. Alors qu’un projet du sculpteur sénégalais Ousmane SOW représentant la force et la fonction du général avait été proposé, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, largement influencé par le CRAN (Conseil représentatif des associations noires de France), lui a préféré une représentation de chaînes d’esclave, cette œuvre étant inaugurée par le samedi 4 mai 2009. On réduit donc un citoyen glorieux à une condition d’esclave.

Alors, qui ramène certains à des origines discriminatoires et avilissantes ?

 

André Bellon

Ancien Président de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,  Président de l’Association pour une Constituante

 

 

Notre indépendance, c’est vous !

Parrainez Opinion Internationale

 

 

 

Guy Savoy : entretien avec un homme en colère

C’est un homme en colère qui a reçu hier Opinion Internationale. Guy Savoy, « Monsieur » Guy Savoy devrait-on dire, est un des plus grands ambassadeurs de la cuisine français, de cet art d’être…
Michel Taube

Maradona, le foot et bien au-delà. L’édito de Michel Taube

« Vers l’infini et au-delà ». Tel est le titre du dernier mouvement de l’extraordinaire ballet cinématographique de Stantley Kubrick dans « 2001 : l’Odyssée de l’espace ». « Le football et au-delà ». Tel fut aussi la…
Michel Taube

Le geste de la semaine : lécher l’opercule du yaourt !

Dans son édition week-end, Opinion Internationale proposera chaque semaine un focus sur un geste quotidien, signifiant, créateur de valeur et de respect. Le 27 octobre 2020, Danone, leader mondial du yaourt, aurait…
Michel Taube

La France face à la grande dépression de Covid-19

Ils sont de plus en plus nombreux à tirer la sonnette d’alarme, et, à parler, déjà, de troisième vague. Des économistes et des essayistes, comme Nicolas Baverez, parlent eux de l’hyperdette, voire…