Monde
07H00 - mardi 26 novembre 2019

Quand le peuple chinois s’éveillera. L’édito de Michel Taube

 

 

 

People line up to vote outside of a polling place in Hong Kong, Sunday, Nov. 24, 2019. Voting was underway Sunday in Hong Kong elections that have become a barometer of public support for anti-government protests now in their sixth month. (AP Photo/Kin Cheung)

 

Les élections des conseils de districts ce dimanche sont un camouflet pour Pékin. Jamais autant de Hong Kongais ne s’étaient mobilisés dans un scrutin électoral. La participation comme le résultat sonnent comme un large référendum de soutien au mouvement démocratique de Hong Kong. Celui-ci ne va faire que s’amplifier. 

La crainte est grande que Pékin soit contraint d’employer la manière forte pour mater le mouvement comme en fut capable le régime communiste à plusieurs moments tragiques de son histoire : « Grand bond en avant » (1958-1961), révolution culturelle de 1966 à 1976, place tiananmen en 1989, Tibet, Ouighours. 

Mais Pékin pourra t il mettre au pas tout le peuple de Hong Kong ?

Imaginons que l’esprit démocratique, le vent de liberté qui soufflent sur Hong Kong gagnent la shenzhen voisine, des villes modernes et ouvertes comme Shanghai ou Hangzhou.

Nous n’en sommes pas là mais la contagion peut prendre très vite : le contrôle d’internet et la propagande communiste ne feraient pas le poids longtemps face à la puissance « contaminatrice » de la jeunesse chinoise, envieuse de la mobilisation des jeunes Hong Kongais qui réclament liberté, liberté, liberté. 

Alors, le peuple chinois s’éveillera ! 

Un peuple, deux systèmes ? Non : le peuple chinois et UN système. Mais pas celui qu’on croit !

Michel Taube

Directeur de la publication