Monde / World
Afrique /
12H09 - jeudi 24 mars 2016

EXCLU : le général Mokoko, arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle au Congo, appelle le peuple à se soulever

jeudi 24 mars 2016 - 12H09

Le général Jean-Marie Michel Mokoko, arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle du Congo, selon les résultats de la Commission électorale technique, s’est adressé dans un enregistrement sonore au peuple congolais.

« Chers compatriotes, je vous demande de vous lever pour barrer la route à l’arbitraire. Je vous demande de réclamer votre vote confisqué et volé. Cette victoire est la vôtre. Vous avez massivement rejeté celui qui prétend avoir gagné cette élection dès le premier tour. »

 

 

C’est dans ces termes, délivrés solennellement dans un message audio rendu public ce matin, que le général Mokoko appelle le peuple congolais à refuser d’accepter la victoire annoncée hier avec plus de 60 % des voix et confirmée cette nuit par Denis Sassou Nguesso dans un message à la nation. La commission électorale autonome ne plaçait même pas le président sortant dans le tiercé gagnant.

Le général Mokoko appelle dans le même message ses frères, les forces publiques républicaines (police, armée) à prendre leurs responsabilités : « À mes frères d’armes de la Force publique, souvenez-vous de nos engagements de la Conférence nationale souveraine. Nous sommes une force publique et républicaine au service du peuple, envers lequel nous avons des devoirs et des obligations ».

Le général Mokoko conclut sur ces mots : « Peuple congolais, votre destin est entre vos mains, il vous appartient de le défendre, vive la République, unie, indivisible et fraternelle ».

 

 

Catherine Fuhg et Michel Taube

Directeur de la publication