World freedom tour
Chili /
09H00 - jeudi 31 juillet 2014

4. Chili, Santiago : le Palais que hante la mémoire d’Allende

jeudi 31 juillet 2014 - 09H00

MapJusqu’au 1er septembre, Opinion Internationale vous invite à un tour du monde estival : chaque jour, nous vous proposons de visiter un site touristique qui est aussi un lieu de mémoire, un moment où s’est jouée l’histoire des libertés.

 

Palais de la Moneda : rendez-vous aujourd’hui dans le Palais où le seul président de gauche élu au suffrage universel à l’époque mourut pour la liberté 


LaMoneda

La Moneda, le palais présidentiel du Chili. Photo d’Alobos Life, Flickr. Licence Creative Commons (CC BY-NC-ND 2.0)

Le Palais de La Moneda, ou La Moneda, à Santiago du Chili, est le siège de la présidence du Chili. C’est dans ses murs, dans le bureau présidentiel, que Salvador Allende est retrouvé mort le 11 septembre 1973. 

La Moneda, le 11 septembre 1973.

La Moneda, le 11 septembre 1973.

Le palais est partiellement détruit lors des bombardements du coup d’Etat dirigé par Augusto Pinochet alors que ce bâtiment était le symbole de l’indépendance nationale, de la tradition républicaine et une expression du progrès social. Il est complètement consumé et détruit par les forces militaires qui avaient pourtant juré fidélité à la nation et à sa constitution. L’attaque par des avions de la Fuerza Aérea de Chile (FACH) annonce la fin de l’ère républicaine et démocratique.

Le président, Ricardo Lagos, président de la République du Chili de 2000 à 2006, décide d’ouvrir La Moneda au public. Il est possible, pendant certaines heures de la journée, de se promener au travers du palais.  

Liens utiles et pour aller plus loin