Le Fil
Qatar /
14H56 - jeudi 3 octobre 2013

Au Qatar, les ouvriers traités comme des esclaves pour la coupe du monde

jeudi 3 octobre 2013 - 14H56

 

A Lusail City, au Qatar, une ville est en train de se bâtir en plein désert pour répondre aux besoins de la coupe du monde 2022.  Ces dernières semaines, plus d’une quarantaine de travailleurs sont morts sur les chantiers, à raison d’environ un par jour a révélé The Guardian, vendredi 27 septembre. Ces décès sont le résultat de conditions de travail épouvantables, qui correspondent aujourd’hui aux critères de l’esclavage moderne défini par l’Organisation Internationale du Travail. Les ouvriers, généralement de jeunes hommes, ont dû subir le manque d’eau potable par une température de 50°, le non-paiement de leurs salaires, et le travail forcé.

Ces ouvriers sont en immense majorité des Népalais. Migrants pauvres devant payer le voyage de leur pays vers le Qatar, ils choisissent généralement le système du parrainage « Kafala ». Les entreprises financent alors en partie le déplacement, mais, une fois arrivés au Qatar, les ouvriers ne peuvent ni changer d’emploi, ni quitter le pays sans l’accord de ces entreprises qui les ont parrainés.

Lundi dernier, le Qatar a démenti toutes les accusations d’esclavagisme ou de travail forcé, niant les informations qu’avait publiées The Guardian sur les décès d’ouvriers dans les chantiers. Quant à la FIFA, elle se dit « préoccupée », elle « va de nouveau entrer en contact avec les autorités du Qatar  », a indiqué le porte-parole de l’organisation.

Journaliste

Russie : Mikhaïl Khodorkovski libéré

Mikhaïl Khodorkovski a été libéré de son camp de détention vendredi 20 décembre, où il aura passé plus de dix ans pour escroquerie et fraude fiscale, selon l’agence privée russe Interfax. Sa…

Irak : Attentat meurtrier à Bagdad

Dix personnes ont été tuées jeudi à Bagdad lorsqu’un kamikaze a déclenché sa charge explosive au milieu de pèlerins chiites, ont rapporté des responsables des services de sécurité. L’attentat s’est produit dans…