La Citoyenne
Syrie
18H08 - Mercredi 5 juin 2013

Syrie : Fuir les combats armés pour faire face aux violences sexuelles dans les camps de réfugiés

Mercredi 5 juin 2013 - 18H08

A la frontière nord de la Jordanie, le camp de Zaatari voit affluer plus de 5000 réfugiés syriens par jour. En moins d’un an, cela a transformé Zaatari en la cinquième plus grande ville de Jordanie, avec 147 601 personnes, et l’un des plus grands camps de réfugiés du monde. Mais cela n’est pas sans conséquence. Les conditions sanitaires et d’hygiène sont particulièrement négligées, et le trafic – de sexe ou de drogues – s’y est vite développé.

SyriaDispatch-Bindel

Après deux ans et trois mois de guerre civile en Syrie, la situation ne cesse d’empirer. Le conflit a selon les dernières estimations de l’ONU fait plus de 80 000 personnes, dont une majorité de civils. Les autorités françaises et britanniques ont même indiqué hier avoir désormais la certitude de l’utilisation d’armes chimiques, par les forces loyales à Bachar al-Assad, ce qui a été à plusieurs reprises défini par les Américains notamment comme le préalable à toute intervention militaire. Sur le terrain, les rebelles ne cessent de perdre du terrain. L’armée a repris la ville de Qousseir après plus de trois semaines de combats. Cette ville, à proximité de la frontière libanaise, était considérée comme « stratégique » par Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l’Orient.

En outre, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés estime que plus de 4 millions de Syriens ont été déplacés dans le pays pour tenter de garantir leur sécurité, tandis que près de 1,6 million ont fui les zones de combat pour se réfugier au Liban (503 558 personnes), en Jordanie (470 573), en Turquie (372 326), en Egypte et en Irak.

 

Fuir les violences sexuelles et les retrouver dans les camps de réfugiés

Bien que les chiffres exacts soient inconnus, les cas de viols et violences sexuelles sont très répandus dans le contexte de la guerre civile syrienne. C’est notamment pour y échapper que nombre de Syriennes et Syriens traversent la frontière et s’installent dans des camps de réfugiés. Néanmoins, cette violence les rattrape à l’intérieur même du camp, où les forces de l’ordre sont trop peu nombreuses.

Selon Yifat Susskind, directrice exécutive de l’ONG pour les droits des femmes MADRE, il s’agit avant tout d’un problème d’infrastructure. Dans le camp de Zaatari, que Susskind a visité en avril dernier, « les toilettes sont très loin des tentes et très sombres la nuit », ce qui explique qu’ « aucune femme ou fille n’y va après la tombée de la nuit ; et dans la journée, les femmes y vont en groupe pour leur sécurité, car il n’y a aucun moyen de verrouiller la porte. »

Certaines femmes décident de marier leurs filles afin qu’elles bénéficient d’une protection masculine dans le camp, et ainsi évitent les violences. D’autres se marient avec de riches hommes venus des pays du Golfe, car cela peut les aider économiquement, dans un contexte de crise économique générée par la guerre. Par manque d’autre alternative, certaines choisissent la prostitution.

 

Il faut intégrer les femmes dans le processus de paix

Les négociations et différents plans pour la paix proposés par les belligérants ont jusqu’à maintenant, clairement, échoué. Et la « conférence de la dernière chance » (d’après les termes de Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères), Genève 2, a été repoussée de juin à juillet. Si la liste des participants pose apparemment quelque problème politique, les femmes, surtout, ne doivent pas être oubliées dans la construction de la paix.

Les participantes à la conférence Moving Beyond Militarism and War, qui a eu lieu du 28 au 30 mai 2013 à Belfast, ont conclu avec une déclaration sur la Syrie. Elles demandent l’arrêt du transfert d’armes aux parties ennemies et un cessez-le-feu. Elles appellent les décideurs à « s’assurer de la participation … et du leadership des femmes qui promeuvent un agenda pour la paix et les droits des femmes, dans toutes les négociations », afin qu’elles mettent sur le devant de la scène les problèmes de violences basées sur le genre.

cleo
Journaliste à Opinion Internationale et coordinatrice de la rubrique La Citoyenne.

Les femmes afghanes entre espoir et lucidité à l’heure de l’élection présidentielle

Les femmes afghanes font la queue au bureau de vote pour les élections parlementaires, en septembre 2010.
Après treize ans à la présidence de l’Afghanistan, Hamid Karzai va laisser sa place. Demain a lieu le premier tour des élections présidentielles dans ce pays en reconstruction, les femmes sont partagées entre l'espoir et la lucidité...
cleo
Par Cléo Fatoorehchi

Women’s rights on the right track of the post-2015 development agenda

Lee Webster
Lee Webster, Head of Policy and Influencing at Womankind Worldwide, an NGO dedicated to women's empowerment was in New York, along with over 6000 other representatives from NGOs, for the ten days of events, meetings and discussions on the...
cleo
Par Cléo Fatoorehchi

Women are the ultimate losers in Syrian civil war

1st grade classroom at  Majdal Anjar in the Bekaa Valley in Lebanon
A catastrophic humanitarian situation, restrictions on their rights and their absence from the negotiations table, women appear to be the most affected population and the ultimate losers in the Syrian civil war.
cleo
Par Cléo Fatoorehchi

Espagne, France : Qui sont ceux qui veulent remettre en cause l’avortement ?

Le Premier minsitre espagnol, Mariano Rajoy  © F Thomson / Allpix Press
Le gouvernement espagnol a initié un projet de loi qui vise à restreindre fortement le droit à l'IVG. Focus sur l'Espagne et la France, où le sujet a été largement débattu ces dernières semaines.
cleo
Par Cléo Fatoorehchi

Les violences faites aux femmes impactent aussi les hommes

mending
Une pièce de théâtre, inspirée par les Monologues du vagin, tourne aux Etats-Unis et met en lumière les dommages causés aux hommes par les violences faites au femmes.
cleo
Par Cléo Fatoorehchi

Appel et Rassemblement pour les femmes saoudiennes qui réclament le droit de conduire leur véhicule

logo
Au sommaire de notre dossier sur les femmes saoudiennes qui réclament le droit de conduire leur véhicule : - le Rassemblement de mercredi 27 novembre au Trocadéro - l’Appel « Let them drive » d’Ari Vatanen, [...]

Dossier spécial : Combattre la prostitution

prostitution
Le 27 novembre, l’Assemblée Nationale ouvre la discussion de la proposition de loi déposée le 10 octobre dernier par les députées socialistes Maud Olivier et Catherine Coutelle, qui cherchent à combattre « le [...]
cleo
Par Cléo Fatoorehchi

La loi contre le système prostitutionnel apporterait une solution, mais à quel problème ?

prostitution
Que visent les députées socialistes Maud Olivier et Catherine Coutelle, auteures de la proposition de loi discutée la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale ? Elles cherchent avant tout à combattre « le système prostitutionnel ». Qu’entendent-elles [...]
cleo
Par Cléo Fatoorehchi

Nathalie Lanzi : « Le gouvernement doit se montrer courageux et punir le recours à la prostitution »

PROSTITUTION-ILLUSTRATION
La semaine prochaine la proposition de loi sur la pénalisation des clients des prostituées va être discutée à l’Assemblée nationale. Au niveau local, la région Poitou-Charentes a mené une campagne contre le [...]
cleo
Par Cléo Fatoorehchi

Linda Sullivan : « Not all prostitutes are victims of trafficking » / « Toutes les personnes prostituées ne sont pas victimes de trafic sexuel »

HumanTrafficking_415
    After realising that victims of human trafficking too often lack pro-bono attorneys when they go to the police, Linda Sullivan and Etty Foodman decided to co-found an anti-trafficking organisation, BEST [...]
cleo
Par Cléo Fatoorehchi